Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 09:00
360° pour prendre la température du cratère Gale

MSL---Mars---Panorama---Mont-Sharp---Mastcam---RR.jpg
MSL - Mars - Panorama - Mont Sharp - Mastcam - Gauche MSL - Mars - Panorama - Mont Sharp - Mastcam - Centre MSL - Mars - Panorama - Mont Sharp - Mastcam - Droite
Sur Mars, premier panorama en couleurs et à haute résolution autour de Curiosity. Les trois images
en dessous sont des extraits de ce panorama. Cliquer sur les vignettes pour les agrandir. 
Crédit image: NASA / JPL-Caltech / MSSS
 
La NASA et le JPL (Jet Propulsion Laboratory) ont publié hier un premier panorama en haute définition montrant une vue à 360 degrés autour du site d'atterrissage du rover Curiosity. On voir en particulier le sommet du Mont Sharp à environ 20 kilomètres du robot mobile. Un panorama en qualité réduite avait déjà été présenté sur ce blog.
Les images ont été prises par une des deux caméras (Mast camera ou Mastcam) fixées sur le mât rotatif du rover MSL. C’est la caméra dont l’objectif a une focale de 34 mm qui a été utilisée.
L’image publiée ici est une version réduite (un cinquième environ) de l’image en pleine résolution, dont les dimensions sont d’environ 29 pixels en largeur et 7000 pixels. Il s’agit d’une mosaïque obtenue par l’assemblage de 140 images prise en août 2012, alors que les réglages de calibration fine des caméras étaient toujours en cours.
La couleur présentée ici correspondent à un traitement effectué au sol par les équipes du JPL pour montrer la scène martienne telle qu'elle apparaît dans les conditions d'éclairage que nous avons sur la Terre, afin de faciliter l’analyse du terrain. La version brute avec les couleurs d’origine est accessible ici (c'est un gros fichier...)
Il faut imaginer cette image imprimée sur une grande bande de papier et mise en forme de cylindre avec l'observateur au centre. Les traces plus grises correspondent au sol rocheux mis à nu par les propulseurs de descente de MSL et servent de point de repère. Au premier plan, on voit à gauche une partie du bras robot et ses équipements, au centre l'ombre du mât avec la silhouette caractéristique de Chemcam et, à doite, une roue.
   
Le mât de MSL : un arbre à cams
Pour fixer les idées sur les différences entre les deux caméras du mât du robot, voici également deux extraits provenant respectivement de la caméra à 34 mm de focale et celle à 100 mm.
  
MSL - Mars - Mast cam - 1 MSL - Mars - Mast cam - 2
Deux extraits d’images fournies par les caméras Mastcam. A gauche, une image prise avec la
caméra à 34 mm de focale. A droite avec le téléobjectif à 100 mm de focale. Une version annotée
donne une idée des distances à parcourir. Crédit image: NASA / JPL-Caltech / MSSS
  
Outre les deux caméras dont les images sont présentées ici, le mât du robot supporte aussi l'instrument Chemcam, avec une participation française importante (CNES et IRAP) qui a réalisé ses premiers spectres et les caméras de navigation (Navcam).
 
Un petit tour de roue pour un robot avant une grande randonnée suivie par la Terre entière….
Ces jours-ci, l’exploit de Neil Armstrong en juillet 1969 reste particulièrement d’actualité quand on suit la progression de la mission MSL depuis l’atterrissage réussi début août. La NASA n’a pas raté l’occasion de mettre en perspective les deux évènements : les systèmes de communications de Curiosity ont relayé hier un message vocal de Charles Bolden, l’administrateur de la NASA. En voici quelques extraits traduits en français :
Depuis le début des temps, la curiosité de l'humanité nous a conduit à rechercher constamment ... de nouvelles possibilités au-delà de l'horizon… Faire atterrir un rover sur Mars n'est pas facile - d'autres ont essayé – Seule l'Amérique a pleinement réussi. La connaissance que nous espérons acquérir de notre observation et de l’analyse du cratère Gale, nous dira beaucoup sur la possibilité de la vie sur Mars, ainsi que les possibilités passées et à venir de notre propre planète. La mission Curiosity inspirera une nouvelle génération de scientifiques et d'explorateurs, car elle ouvre la voie à une mission humaine dans un avenir pas trop lointain".
  
Une mission humaine ? Un certain Neil Armstrong en était un fervent partisan… « Avenir pas trop lointain ». Charles Bolden reste prudent. Normal pour un ancien astronaute.
En attendant, il y a quelques jours, MSL a fait ses premiers tours de roue sur Mars. Pas trop loin, juste pour vérifier que tout roule, comme le montre cette image prise par la caméra Hazcam (Hazard Avoidance Camera) avant.
 
MSL---Curiosity---Traces-de-roues-sur-Mars.jpg
Image des traces de roue du robot Curiosity prises par la caméra Hazcam avant.
Crédit image: NASA / JPL-Caltech.
 
En pratique, il y a eu deux mouvements successifs, un déplacement d’environ 5 mètres et une rotation d’un tour presque complet qui a amené la robot, pratiquement dans son orientation initiale, sur un point baptise Goulburn, une zone d'affleurements rocheux mise à nue par des propulseurs de la grue volante qui a déposé Curiosity sur le sol martien.
  

En savoir plus :

  

 

 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...