Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 06:39

Le rover MSL vu par le Mars Reconnaissance Orbiter

Après les images de la descente sous parachute et l’ensemble des éléments arrivés sur Mars (la « scène de crime »), la caméra HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment) a pris cette nouvelle image alors que le satellite Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA survolait le rover MSL à pied d’oeuvre à proximité du cratère Gale. C’est la première image en couleurs du Mars Science Laboratory prise depuis l’orbite martienne. Elle montre également le cratère de Gale et les différentes strates du terrain que le robot mobile se prépare à explorer.

 

Mars - MSL - Curiosity - Hirise - JPL - NASA - août 2012Image du rover MSL sur Mars prise par le satellite MRO.
Crédit image : NASA / JPL-Caltech / University of Arizona

 

Bleu comme une orange

L’image n’est pas présentée ici en couleurs naturelles : les spécialistes de l’Université d’Arizona ont modifié le réglage des couleurs pour bien mettre en évidence le nouveau robot martien du JPL : le rover Curiosity apparaît comme un double point brillant avec son ombre portée sombre. Les traces laissées au sol par les rétrofusées, en bleu clair, lui donnent une allure de papillon. En réalité, les teintes bleues correspondent à du gris. Comme pour les dernières images publiées sur le blog Un autre regard sur la Terre, le satellite ne survole pas le site à la verticale : sa plate-forme est inclinée d’environ 30° vers l’ouest de manière à ce que le télescope d’HiRISE pointe dans la bonne direction.

Selon les explications données par Alfred McEwen de l’Université d’Arizona à Tucson, une deuxième image, acquise sous un autre angle dans les jours qui viennent, devrait permettre de constituer un couple stéréo et produire une représentation en 3D.

L’image en plein format a une résolution d’environ 31 centimètres (12 pouces pour les américains mais le JPL travaille avec le système métrique...)

Pour fixer les idées, vu de loin, MSL est un parallèpipède d'environ 3 mètres sur 3 mètres (un peu moins pour la largeur) et deux mètres de hauteur.

Dans un prochain article, je fournirai d'autres chiffres précisant les dimensions de Curiosity et des ordres de grandeur de taille et de distance de Mars et de la Terre. Ce sera également l'occasion de revenir sur le choix du système métrique par le JPL et quelques déboires du passé.

 

Transplantation de cerveau à 254 millions de kilomètres de la Terre

Mieux que l’homme qui valait trois milliards... MSL, le robot à 2,5 milliards de dollars, vient de recevoir une greffe de cerveau. Ou plus exactement une greffe de deux cerveaux. On ne sait toujours pas si Steve Austin en avait un...

L’opération a pris 4 jours : il s’agissait de mettre à jour les logiciels de deux calculateurs de bord de MSL. La première version était conçue pour l’arrivée sur Mars et le pilotage de la phase d’atterrissage particulièrement complexe. Une fois cette étape critique franchie, de nombreuses fonctions ne sont plus indispensables. La nouvelle version est optimisée pour la mission que le rover va désormais devoir accomplir sur le sol martien.

Bref, on est passé du « cerveau volant » ou « cerveau roulant »... La prochaine tâche sera un nouveau test fonctionnel des différents instruments scientifiques, dont la caméra Chemcam, ainsi que, dans moins d’une semaine, les premiers essais de déplacement du robot sur ses six roues motrices : marche avant, marche arrière, demi-tour. Presque aussi simple qu’avec un jouet télécommandé ou avec un des robots des trophées de robotique mais avec 254 millions de kilomètres entre le pilote et le véhicule. Ce sera ensuite le tour du bras robotisé avec une nouvelle phase de tests complets.

 

Dans les starting blocks pour explorer le cratère Gale

Scientifiques, ingénieurs ou pilote : tout le monde, a hâte de faire bouger le robot et de commencer le voyage vers les hauteurs du Mont Sharp, qui culmine à environ 5500 mètres au-dessus du fond du cratère Gale. Les images prises par Curiosity et la caméra HiRise de MRO sont examinées sous toutes les coutures : quels sont les lieux les plus intéressants pour les prélèvements et les expériences ? Quelles trajectoires sont les plus adaptées (et les moins risquées...) pour explorer les couches sédimentaires du mont Sharp ?

L’image suivante, sur la gauche, est une vue perspective du cratère Gale, avec un observateur regardant vers le sud-est. La position actuelle de Curiosity, l’endroit de l’atterrissage est représenté par le point vert, bien centré dans l’ellipse cible, en bleu. Cette image est en fait la composition d’information provenant de trois sondes en orbite autour de mars :

  • Des mesures d’altitude des caméras stéréo du satellite Mars Express de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).
  • Ce modèle numérique de terrain est habillé avec des images prises par la caméra Context (6 mètres de résolution et 30 km de fauchée) de MRO (Mars Reconnaissance Orbiter)
  • et complété par des images en couleurs plus anciennes des caméras de l’orbiter Viking (une caméra à tube Vidicon noir et blanc avec des filtres colorés !)

A droite, c’est une vue plus complète de l’image acquise par HiRIse dont est extraite la vignette présentée plus haut. Les dunes sombres entre le rover Curiosity et le Mont Sharp sont dans la partie inférieure. Le Mont Sharp, au sud-est, n’est pas visible sur l’image. La distance entre le rover et le bord inférieur de l’image est d’environ 300 mètres. Le nord est en haut.

 

Mars - MSL - Gale crater - Landing spot - 3D Mars - MSL - Gale crater - Landing spot - Vue générale

A gauche, vue perspective du cratère Gale et position du rover Curiosity. Crédit image : NASA / JPL-Caltech / ESA /DLR / FU Berlin / MSSS. A droite, image complète de la caméra HiRISE.

 

En savoir plus :

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sébastien Loiseau 17/08/2012 09:57

Bonjour,
Je souhaite juste vous signaler que le lien vers les pages du JPL, en fin d'article, aboutit sur un message 404. Ceci étant, bravo pour votre blog, que je consulte toujours avec joie !

Gédéon 18/08/2012 09:18



Bonjour,


Merci de m'avoir signalé cette erreur. C'est rectifié.


Merci également pour vos encouragements. Je continue à chercher à évaluer l'intérêt pour les enseignants des informations fournies. Si vous en connaissez, n'hésitez pas à relayer l'adresse du
blog, par exemple avec les réseaux sociaux (c'est également un outil de diffusion que je commence à évaluer).


Cordialement,



Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...