Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 13:41

Eumetsat - Meteosat 9 - Météo première image - 5-12-2012 Eumetsat - Meteosat 9 - Météo première image - -copie-1Image Météosat acquise le 5 décembre 2012 à 10h00 UTC. En haut, l’Europe. En bas, l’hémisphère
terrestre vu par le satellite géostationnaire. Crédit image : Eumetsat.

 

Le dernier quiz image du blog Un autre regard sur la Terre ne vous inspire pas ? Il s’agit de trouver quels lieux seront choisis pour les premières images prises par le satellite Pléiades 1B.

 

Un indice ?

C'est la situation météo pour la matinée du 5 décembre 2012 vue par le satellite européen Météosat à 10h00 UTC, à peu près à l’heure où Pléiades 1B pourrait acquérir ses premières images, avec, en haut l’Europe et, en bas un hémisphère terrestre.

La couverture nuageuse en France est assez défavorable. Pourtant, même si la lumière du soleil estplus avantageuse en décembre dans l’hémisphère sud, un satellite français se doit certainement d’acquérir une de ses premières images en France… Comme le montre l’image Meteosat, il y a peut-être des fenêtres d’acquisition en Bretagne, dans les pays de Loire, à Nantes (une ville chère à notre premier ministre ?) ou dans les marais salants de Guérande (un paysage bien adapté à un instrument à très haute résolution). Ou alors plus au sud, avec Marseille, Nice ou Cannes (là où a été fabriqué l’instrument de Pléiades chez Thales Alenia Space).

Cela paraît plus compromis pour Toulouse (avec le CNES et Astrium) mais pourquoi pas ?

Vous avez d’autres idées ? Il est encore temps de donner votre réponse en postant un commentaire à la fin de cet article.

La confirmation sera certainement donnée très vite avec la publication de l’image sur le site du CNES.

 

La météo d'en bas

a météorologie et la couverture nuageuse sont des paramètres très importants pour la programmation de satellites optiques comme Pléiades ou Spot 6. Pour ces satellites de la dernière génération, il y a plusieurs possibilités de programmation (on utilise souvent le mot anglais « tasking ») qui permettent de tenir compte des prévisions de couverture nuageuse les plus récentes pour maximiser la probabilité de bonne acquisition des images. Pour le faire, il faut bien sûr avoir une organisation adaptée avec des équipes d’astreintes. C’est le cas, par exemple, pour les acquisitions d’images en cas de catastrophe naturelle, dans le cadre de la charte « Espace et catastrophes majeures » ou le service GMES de réponse aux situations d’urgence.

 

En savoir plus :

 


Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Quizz-du-mois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...