Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 16:12

Fin décembre, quelques jours après le lancement du satellite Pléiades, les premières images étaient acquises et publiées. Les images de San Francisco, Casablanca et Madrid mettaient l'eau à la bouche et montraient le niveau de résolution que permettait Pléiades. Je restais un peu sur ma faim car la météo de fin décembre ne permettait pas de bien valoriser la capacité d'acquisition en couleurs du satellite Pléiades avec l'image de Paris et du Louvre.

C'est désormais chose faite et de très belle manière !

 

Un cadeau de noël qui emballe...

Vous trouverez ci-dessous quelques images très belles que le CNES vient de publier sur son site Internet. Beau cadeau de noël car toutes ces images ont été acquises juste avant noël ou le nouvel an.

Même s'il est toujours en phase de recette en vol, il a l'air de très bien fonctionner ce satellite ! Vivement les opérations et bravo à toutes les équipes qui ont travaillé pendant les fêtes de fin d'année pour obtenir ces superbes résultats...


Pleiades - Bora-Bora - 02-01-2012L'île de Bora-Bora en Polynésie vue le 2 janvier 2012 par le satellite Pléiades.
Copyright : CNES 2011

 

Pour fixer les idées, l'image de l'île de Bora-Bora couvre une distance d'environ 14 kilomètres du nord au sud et 12 kilomètres d'ouest à l'est. Cela représente un petit tiers d'une image Pléiades complète.

Ci-dessous, pour l'impressionnant cimetière d'avions de Tucson en Arizona, nommé officiellement AMARC (Aerospace Maintenance And Regeneration Center) et joliment surnommé "Boneyard", l'image en champ large (celle du bas) couvre ici un carré de 2600 mètres de côté environ. C'est l'équivalent d'environ un soixantième d'une image complète du satellite Pléiades (chaque image couvre 20 kilomètres sur 20 kilomètres en visée verticale). En cliquant sur l'image du haut (1150 pixels de côté pour environ 880 mètres du nord au sud), vous aurez une bonne idée de la pleine résolution (70 centimètres) des images Pléiades (les images publiées ici sont légèrement dégradées par le codage au format JPEG).

 

Pleiades---Tucson---Arizona---Cimetiere-avions---23-12-201.jpg

Pleiades---Tucson---Arizona---Cimetiere-avions----copie-1.jpgLe cimétière d'avions de Tucson, en Arizona (USA), à proximité de la base aérienne de l'US Air
Force Davis Monthan. Image prise par Pléiades le 23 décembre 2011. Vue de détail et vue d'ensemble.
Un bon choix d'image de démonstration pour un satellite d'observation à vocation duale, c'est-à-dire
pour des utilisations civiles et militaires. Saurez-vous trouver l'avion qui se cache sur cette image ?
Copyright : CNES 2011.

 

En hiver, une révolution en orbite au-dessus de l'Egypte : "Astrix1 mission Cléopâtre"

Le dernier exemple publié ici correspond aux pyramides de Gizeh et à la pyramide de Kheops, au sud du Caire en Egypte. La base de la grande pyramide mesure 230 mètres. On peut le vérifier sur l'image ci-dessous en pleine résolution en comptant le nombre de pixels. La hauteur actuelle de la pyramide est de 137 mètres (à l'origine, elle mesurait 146 mètres avec le parement en calcaire) : est-ce que l'ombre portée de la pyramide permet d'estimer correctement cette hauteur ? A vous de jouer... Le sphinx est visible sur l'image en champ large.

 

Pleiades---Egypte---Pyramides-Gizeh---24-12-2012---Extrait.jpgPleiades---Egypte---Pyramides-Gizeh---24-12-2012.jpgLes pyramides de Gizeh en Egype vues par le satellite Pléiades le 24 décembre 2011.
Vue détaillée et vue d'ensemble. Un cadran solaire du XXIème sicèle. Saurez-vous déterminer l'heure solaire
locale à partir des ombres portées des pyramides et de l'orientation de l'image. Petit exercice pédagogique
à faire en classe avec vos élèves. Copyright : CNES 2011.

Le site du CNES propose quelques autres images : la côte et le palmier de Dubaï (attention, pour Dubaï, les fichiers sont en pleine résolution et ont donc une taille énome : 56 MO pour la côte et 155 MO pour le palmier) et le grand Canyon, une image du 29 décembre 2011, ainsi que les toutes premières images publiées avant noël : San Francisco, Casablanca (grande mosquée Hassan II et port de Casablanca). J'en ai fait un album avec celles qui me paraissent les plus intéressantes. 

 

(1) : Astrix est le nom de la centrale gyroscopique à fibre optique embarquée sur Pléiades.

 

En savoir plus :

 

Suggestions d'utilisations pédagogiques en classe :

  • Dans la peau d'un photo-interprète : en utilisant l'image du cimetière d'avions de Tucson, demandez à vos élèves d'identifier et de comptabiliser les différents types d'avions visibles sur l'image du satellite Pléiades. Vous pouvez utiliser des photographies servant de modèles pour chaque type d'avion (c'est souvent comme cela que procèdent les photo-interprètes professionnels même s'il privilègient le niveau de détail des images panchromatiques) mais ne trichez pas en cherchant sur le web les articles qui décrivent ce cimetière à ciel ouvert très particulier. Malgré tout, au cas où, quelques photos sont publiées ici, un diaporama commenté ici. Bombardiers B1 et B52, chasseurs (par exemple F14 Tomcat), avions de reconnaissance (E-2 Hawkeye), ravitailleurs KC-135, ... : il y a toute la panoplie, complète ou en pièces détachées dans ce "Boneyard", dont le nom officiel est le "309th Aerospace Maintenance and Regeneration Group" (AMARG). Bon, je comprendrai facilement que les images de Bora-Bora ou du Grand Canyon vous inspirent davantage mais cet endroit fait quand même réfléchir...
  • Fabriquer un cadran solaire avec un satellite d'observation de la Terre. Saurez-vous déterminer l'heure solaire locale à partir des ombres portées des pyramides et de l'orientation de l'image ? Un petit exercice pédagogique à faire en classe avec vos élèves. Est-il possible de confirmer l'heure de passage au noeud descendant du satellite Pléiades ? Qu'est-ce qui peut compliquer ce travail ? Plus d'informations dans un article à venir...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

André 10/01/2012 18:02

Bravo pour cet article très clair et instructif.

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...