Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 23:07

 

Spot-6---Premiere-image---Borabora---12-09-2012--RR.jpgSpot-6---Premiere-image---Bora-Bora---Extrait-1.jpg

Une des premières images prises le satellite Spot 6 le 12 septembre 2012 : Bora-Bora en Polynésie
française. En haut, une version en résolution réduite. En bas, un extrait illustrant la finesse des
détails. Copyright : 2012 Astrium Services

 

Trois jours après son lancement par la fusée PSLV-C21, Le satellite Spot 6 a fourni ses premières images le 12 septembre 2012. Elles ont été publiées le lendemain sur le site d’Astrium GEO-Information Services.

C’était l’objet du quiz du mois de septembre mais, vue la vitesse à laquelle le satellite Spot 6 a livré cette image, seul un petit nombre de réponses ont été proposées. En général, je laisse un peu plus de temps aux amateurs du quiz image… Personne n’a trouvé la bonne réponse. La réponse la plus proche a été donnée par André : la Corse, à environ 16000 kilomètres de Bora-Bora. Parmi les pistes que j’avais évoquées dans mon précédent article, j’avais imaginé une île de rêve, mais dans les Caraïbes… J’avais aussi pensé à revisiter une ancienne première image des autres satellites Spot. C’est une des premières images de Pléiades qui a été choisie. Il est vrai que pour mettre en valeur la haute résolution des produits images Spot 6, autant se comparer à une des références en la matière. Avec sa bande bleue, Spot 6 n’a pas à rougir !

 

Deux mots sur Bora-Bora et des détails sur l’image

Au moment où il prend cette image, Spot 6 survole à environ 670 kilomètres d'altitudes l’océan pacifique, plus précisément l’Archipel de la Société, à 16°30 de latitude sud, au nord du tropique du Capricorne, et à 151°W de longitude. C’est à environ 260 kilomètres au nord-ouest de Papeete.

Bora-Bora est un atoll des îles Sous-le-vent qui signifie aussi « première née ». Je l’ignorais… Sinon c’était évidemment la zone idéale pour une première image de satellite d’observation !

Le centre de l’atoll est un ancien volcan. La bande bleue du satellite Spot 6, une nouveauté dans la famille Spot, met bien en évidence le lagon et les récifs de corail. Les images en couleurs naturelles, cela va devenir… naturel.

Même sur cette image publiée en résolution réduite, on peut apprécier la finesse des détails en regardant de près les chapelets d’hôtels et de bungalows au nord du lagon intérieur. Les bateaux et leurs sillages sont également très instructifs sur la qualité des images. Idem pour la piste de l'aéroport au nord de l'île. Vraiment, je suis impressionné !

Surtout en sachant que, comme pour le satellite Pléiades présenté fin 2011 et début 2012, les première images prises juste après le lancement n'ont pas encore le niveau de qualité qui sera obtenu après la recette en vol du satellite.

Un peu comme quand on vient d'acheter un nouvel appareil photo et qu'on le sort de sa boîte pour prendre rapidement les premières images sans lire le mode d'emploi ou faire les réglages : on ne regrette pas d'avoir cassé sa tirelire pour acheter l'objectif un peu plus haut de gamme que le kit standard.

Ici, ce n'est pas un objectif, c'est un télescope : la lumière est captée par un miroir. Plus exactement deux télescopes de 200 mm d'ouverture travaillant simultanément pour couvrir le champ de 60 km (ce sont les deux yeux noirs qu'on voit sur les vues d'artiste du satellite). Pour les ingénieurs d'Astrium, il porte un nom : NAOMI. Les premières images montrent que NAOMI, malgré sa compacité, est un appareil de course !

 

 

Un bon compromis entre résolution et couverture des images

L’image publiée ici est un exemple de ce que sera le produit standard du satellite Spot 6, avec les caractéristiques suivantes après traitement au sol :

  • Une image dite « Pansharpened », combinant image panchromatique échantillonnée à 1,5 mètre avec une image multispectrale à 6 mètres. Les deux images sont acquises simultanément par le satellite.
  • Une ortho-image, c’est-à-dire directement superposable à une carte, produite automatiquement avec une précision de localisation inférieure à 10 mètres.

Les limites des bandes spectrales sont les suivantes :

  • Panchromatique (0,455 µm – 0,745 µm)
  • Bleu (0,455 µm – 0,525 µm)
  • Vert (0,530 µm – 0,590 µm),
  • Rouge (0,625 µm – 0,695 µm)
  • Proche infrarouge (0,760 µm – 0,890 µm)

 

Spot 6, un satellite qui va tirer la couverture ?

Astrium Services a publié deux autres images prises le même jour par Spot Image. Il y a également Gibraltar et, c'est drôle pour les toulousains, Semarang (en Indonésie) : des types de scènes très différents qui montrent bien la diversité des utilisations possibles de Spot 6 : agriculture, forêt, occupation des sols, gestion de crises... Tous les domaines pour lesquels la principale caractéristique de Spot 6 et bientôt de Spot 7 va être déterminante : la haute résolution associée à la large couverture des images : 60 kilomètres.

J'ai hâte de voir les images complètes avec une emprise 60 kilomètres : l'île de Bora-Bora tient dans un rectangle de 14 kilomètres sur 12 kilomètres. C'est une taille qui convient pour les satellites à très haute résolution ayant une fauchée inférieure à 20 kilomètres environ. Le champ couvert par Spot 6 permet ainsi de couvrir une surface équivalente à plus de 20 fois Bora-Bora, tout en offrant une résolution intermédiaire entre celles de Pléiades et de Spot 5. Je vous laisse calculer le nombre de millions de pixels dans une scène Spot 6 de 60 km sur 60...

Sachez également que Spot 6, grâce à son agilité, peut également produire en un seul passage :

  • des mosaïques : acquisition de deux segments de 120km x 120km ou trois segments de 60km x 180km.
  • des produits stéréo : acquisition de scènes de 60km x 60km en bi- ou tri-stéréo pour construire des modèles numériques de terrain.

 

Spot-6---Premiere-image---Gibraltar---12-09-2012.jpg

Spot-6---Premiere-image---Semarang---Java---12-09-2012.jpgExtraits de deux autres premières images prises le satellite Spot 6 le 12 septembre 2012 :
Gibraltar et Semarang en Indonésie. Copyright : 2012 Astrium Services

 

En savoir plus :

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Quizz-du-mois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...