Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 10:53

 

30 ans de Spot - anniversaire SPOT 1 - Lancement - Ariane 1 - V16 - Kourou - CSG - Arianespace - 22 février 1986

Février 1986 : à Kourou, décollage de la fusée Ariane V16. A bord, SPOT 1 et Viking.
Au Centre Spatial Guyanais, il est 22h44. A Paris, Stockholm et Toulouse, c'est déjà le 22 février.
Crédit image : Arianespace 1986

 

Happy Birthday !

22 février 1986. Il faut veiller tard pour suivre le lancement : à 2h44 du matin (heure de Paris), la fusée Ariane V16 s’envole de Kourou.

Après l’échec du vol V15 en septembre 1985, tout le monde retient son souffle…

C’est le dernier vol de la fusée Ariane 1, la première mission vers une orbite polaire avec un passager de marque : sous la coiffe, SPOT 1, le premier satellite français d’observation de la Terre, réalisé en coopération avec la Belgique et la Suède.

SPOT 1 est accompagné du satellite suédois Viking.

A Toulouse, plus de mille personnes assistent à ce lancement. 14 minutes et 39 secondes plus tard, soulagement... C’est un succès : le satellite SPOT 1 se sépare du troisième étage de la fusée Ariane. Le système de contrôle d'attitude du satellite commence à le stabiliser et à l'orienter dans la bonne direction (instruments vers la Terre).

Il faut attendre encore 25 minutes pour le déploiement du panneau solaire, une opération délicate : il faut le sortir de sa boite... Là aussi, tout se passe bien. La charge utile est mise sous tension juste après. La station de contrôle de Katshura au Japon reçoit les signaux successifs confirmant les bonnes nouvelles. Champagne ! 

La France et ses partenaires rejoignent le club très fermé des nations disposant de leur propre capacité d’observation spatiale.

 

30 ans SPOT 1 - Anniversaire Toulouse - Retransmission lancement - Université Paul Sabatier - Succès - Pot - Cité de l'espace - CNES - Matra - Spot Image

SPOT 1, le premier satellite d'observation de la Terre construit par la France en partenariat avec
la Suède et la Belgique, est en orbite. Cela se fête. Ici, à l'Université Paul Sabatier, à Toulouse,
où de nombreux acteurs du projet étaient réunis pour suivre le lancement.
Où est Charlie ? Savez-vous les reconnaître ? Crédit image : CNES

 

Astérix chez les Vikings

En Suède aussi, le succès du lancement est fêté. Une double fête. La mise en orbite du satellite Spot mais aussi celle du satellite suédois Viking.

 

30 ans SPOT 1 - Satellit Bild - Lancement Spot - Viking - Premier satellite suédois - Ariane V16

Double fête chez Satellit Bild en Suède : le succès du lancement de Spot 1 et celui
du satellite Viking. Crédit image : Satellit Bild

 

Viking est le premier satellite artificiel suédois. Sa mission est scientifique : étudier les interactions entre le vent solaire et la magnétosphère terrestre. Pas très surprenant au pays des aurores boréales… Viking est placé sur une orbite très elliptique (814 km d’altitude au périgée, 13530 à l’apogée). Viking pèse 530 kg. Ses panneaux solaires délivrent une puissance de 85 W.

Le satellite SPOT 1 est plus gros que Viking. Sa masse au lancement est de 1830 kg. Son panneau solaire de près de 16 mètres d’envergure fournit une puissance maximale de 1300 W en début de vie. SPOT 1 est "très approximativement" un parallélépipède de 2 mètres x 2 mètres x 3,5 mètres.

 

SPOT 1 - 30 ans - anniversaire - 1986-2016 - 22 février - SPOT 1 en orbite - Vue d'artiste - CNES - Matra - Spot Image

Vue d'artiste du satellite SPOT 1 en obrite. Crédit image : CNES

 

La charge utile de SPOT 1 est constituée de deux instruments identiques HRV (Haute Résolution Visible) travaillant à la fois en mode panchromatique et en mode multispectral (vert, rouge et proche infra-rouge). Un miroir pivotant peut orienter la direction de visée de chaque instrument de ±27° par rapport au nadir (direction du centre de la Terre). Chaque instrument pèse 250 kg. Les images acquises peuvent être transmises en direct (2 x 25 Mbits/s) ou mises en mémoire sur un enregistreur à bande (22 minutes d'enregistrement dans chaque mode).

L’orbite de SPOT 1 est circulaire, héliosynchrone, à une altitude de 830 km à l’équateur, avec une inclinaison de 98,7°. SPOT 1 la parcourt en 101,4 minutes.

 

Premières orbites avant une vraie révolution

La réussite du lancement de SPOT 1 est le début d’une belle aventure et l’aboutissement d’un travail amorcé au début des années 70 : dès 1973, le CNES crée le GDTA, Groupement pour le Développement de la Télédétection Aérospatiale. Un avant-projet de satellite d’observation est étudié au Centre Spatial de Toulouse en 1974.

Proposé à l’Agence Spatiale Européenne, le projet n’est pas retenu. La Belgique et la Suède s’associent à la France.

L’engagement effectif du programme Spot est décidé en février 1978. Le 19 juillet 1982, la société Spot Image est créée pour commercialiser les images SPOT, suivie, six mois après, de sa filiale américaine. En septembre 1985 démarre l’installation du CRIS (Centre de Rectification des Images Spatiales), un maillon important du système SPOT. Tout est prêt pour recevoir et commercialiser les premières images.

 

Lancement du satellite SPOT 1 : revue de presse toulousaine

La presse a tout de suite compris l’importance de l’évènement, non seulement le retour en vol de la fusée Ariane mais surtout la mise en orbite du premier satellite d’observation de la Terre fabriqué en Europe.

L’annonce du lancement et celle de la mise en orbite réussie du satellite SPOT 1 occupent par exemple la une du journal La Dépêche du Midi avec, dans les jours qui suivent des pages entières consacrées à SPOT. Le journal toulousain consacre plusieurs articles au « Satellite Pour Occuper Toulouse ».

Il y a même des grands encarts publicitaires du CNES et de l’IGN. Dans les semaines suivantes, des articles et des photos seront publiés dans plusieurs magazines.

Voici une petite revue de presse des articles parus dans la Dépêche du Midi en février 1986. Si vous avez d’autres articles, n’hésitez pas à me contacter : je cherche à compléter ma collection.

 

spot satellite toulousain vainqueurs de Spot images à vendre Spot le triomphe Spot sur orbite Hip Hip Ariane Photographier la Terre Objectif Terre Magnifique Ariane Les réactions Hip Hip Ariane 2 Le CNES voit loin Pub IGN

La revue de presse du lancement du satellite SPOT 1. Série d’articles parus dans la Dépêche du Midi
en février 1986. Cliquer sur les articles pour les agrandir.

 

Une information à noter : les journalistes citent le bon état de santé du satellite SPOT 1 mais indiquent qu’on ne verra pas ses images avant plusieurs jours. Ils se trompent… Les premières images acquises par SPOT 1 seront publiées en un  temps record !

 

Anniversaire à la Cité de l'espace

Pour célébrer l'anniversaire d'un évènement qui a particulièrement marqué la communauté spatiale toulousaine, le CNES et ses partenaires industriels organisent à la Cité de l'espace une soirée spéciale avec une conférence "30 ans d'observation de la Terre par satellite" et une exposition de 30 images qui ont marqué l'histoire des satellites Spot.

 

En savoir plus :

 

 

La vidéo du lancement du satellite SPOT 1. Crédit images : CNES

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...