Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 14:00

Le dernier article du blog Un autre regard sur le terre sur la saison des ouragans dans l’atlantique décrivait Karl. En trois semaines environ, la saison 2010 des tempêtes tropicales dans l’atlantique a vu la naissance de Lisa, Matthew, Nicole et Otto, avec une parité rigoureusement respectée.

L, M, N, O, P… Paula est là.

THE CENTER OF HURRICANE PAULA WAS ESTIMATED NEAR LATITUDE 21.3 NORTH... LONGITUDE 85.9 WEST. PAULA IS MOVING TOWARD THE NORTH NEAR 9 MPH...15 KM/HR... AND THIS GENERAL MOTION IS EXPECTED TO CONTINUE THIS MORNING. A TURN TOWARD THE NORTHEAST WITH A DECREASE IN FORWARD SPEED IS FORECAST TO BEGIN BY THIS AFTERNOON. ON THIS TRACK...THE SMALL CORE OF HURRICANE PAULA WILL CONTINUE TO MOVE OVER THE YUCATAN CHANNEL TODAY...AND BE NEAR OR OVER WESTERN CUBA BY TONIGHT OR EARLY THURSDAY.

Dans le dernier bulletin du centre national des ouragans de Miami (NHC) publié aujourd’hui à 12h00 UTC, l'ouragan Paula s’est renforcé. Il est passé en niveau 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson (qui compte 5 niveaux). Avec des vents moyens à 160 km/h et des rafales atteignant les 200 km/h, il se dirige vers la péninsule mexicaine du Yucatan à une vitesse de 17 km/h environ. La situation est jugée "dangereuse" par les services  de prévision météo en raison des fortes pluies à venir. La région du Yucatan et la ville touristique de Cancun ont été mises en état d’alerte.

L’image suivante a été acquise le 12 octobre par le satellite américain Terra. Elle est présentée à gauche en couleurs naturelles et à droite selon la composition colorée dite « 721 ».

Paula---Terra---12-10-2010---500m---CN.jpg
Paula---Terra---12-10-2010---500m.jpg

Deux représentations d'une image acquise le 12 octobre 2010 à partir de 16h15 UTC par le satellite Terra.
A gauche, en couleurs naturelles. A droite, une combinaison colorée dite "721".
Cliquer sur les liens dans cette légence pour voir les images projetées sur Google Earth.
Crédit image : NASA/GSFC, MODIS Rapid Response.

 

Pour ne pas en voir de toutes les couleurs : quelques explications sur les compositions colorées.

La combinaison en « couleurs naturelles » ou « couleurs vraies » produit une représentation des images similaire à ce que verrait un œil humain. Dans le cas du capteur MODIS, les bandes spectrales 1, 4 et 3, correspondant respectivement à des longueurs d’onde de lumière rouge (0,670 µm) verte (0,565 µm) et bleue (0,479 µm), sont associées aux canaux  rouge, vert et bleu de l’écran de visualisation.

La combinaison « 721 », comme son nom l’indique (à condition de bien connaître MODIS) utilise les bandes spectrales 7 (infrarouge thermique, centrée sur la longueur d’onde 2,155 µm), 2 (proche infrarouge à 0,876 µm), et 1 (rouge, centrée sur la longueur d’onde 0,670µm). Ces trois bandes sont respectivement associées aux canaux rouge, vert et bleu de l’écran de visualisation. Cette combinaison est beaucoup utilisée avec le système « MODIS temps réel» car elle met bien en évidence les zones brûlées après un incendie. Dans cette représentation La végétation active, en raison de la synthèse chlorophyllienne, apparaît en vert intense. L’eau apparaît en noir et en bleu foncé s’il y a des sédiments en suspension. Les nuages de glace en altitude, plus froids et rayonnant moins dans l’infrarouge thermique, absorbent également le proche infrarouge : ils apparaissent bleutés. Les autres nuages sont blancs, les petites gouttes d’eau diffusant de manière équivalente les bandes visibles et proche infrarouge.

 

Un sondeur infrarouge pour mesurer la température :

La seconde image provient du capteur AIRS du satellite Aqua, l’alter ego de Terra. AIRS est un soudeur infrarouge. Il mesure la température de surface, de la terre ou du sommet des nuages. En violet apparaissent les températures les plus basses, correspondant aux nuages les plus élevés avec des précipitations intenses. Les températures plus chaudes apparaissent en orange et en rouge.

NASA---Aqua-AIRS---12-10-2010---19h23.jpg

Image de température de brillance acquise le 12 octobre 2010 à 19h23 UTC par le capteur AIRS du
satellite Aqua. Crédit image : NASA/JPL, Ed Olsen

 

La carte ci-dessous est une mise à jour publiée mercredi 13 octobre à 12h00 UTC. Elle montre la prévision de trajectoire de Paula qui se déplace vers le nord-est et menace désormais l’île de Cuba qui pourrait être touchée par les premiers vents violents en fin d’après-midi. Le bulletin du NHC mentionne aussi un risque de précipitations intenses (avec en corollaire de possibles crues éclairs ou coulées de boue sur les reliefs, des vagues destructrices et une submersion marine sur la côte.

083515W5_NL_sm.gifCarte montrant l'évolution possible de la trajectorie du cyclone Paula.
Crédit image : National Hurricane Center (NHC) - NOAA

 

Paula a déjà causé des dégâts au Nicaragua et dans le Honduras où une alerte rouge avait été déclenchée. Au Honduras, les très fortes précipitations ont endommagé plusieurs dizaines de maisons, détruit des routes et endommagé la piste de l’aéroport de la ville d’Ahuas dans le département de « Gracias a Dios ». Cette année, la saison des pluies a un caractère exceptionnel au Honduras.

 

En savoir plus :

 

Suggestions d’utilisations pédagogiques en classe :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Météorologie
commenter cet article

commentaires

Michel B 14/10/2010 00:23


Dans le dernier bulletin publié à 23h00, le NHC indique que Paula faiblit. Elle est maintenant en catégorie 1 avec des vents à 140 km/h


Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...