Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 11:37

USA---elections---2012---Obama---Romney---F16-2009.jpg

La répartition de la population et des électeurs aux Etats-Unis estimée à partir des satellites
d’observation de la Terre. Carte réalisée à partir d’une série d’images du satellite américain
DMSP F16 acquises en 2009 et affichée sous Google Earth.
Crédit image : Earth Observation Group (NGDC/STP/EOG)

 

Note : cet article concerne l'élection de 2012. Un nouvel article sur l'élection de Donald Trump a été publié en novembre 2016.

 

Obama haut la main ?

Nuit blanche pour les français américanophiles… Même si on attend encore les résultats de la Floride, c’est une victoire très nette au niveau des grands électeurs (303 pour Barack Obama et 206 pour Mitt Romney) mais un score beaucoup plus serré si on regarde les votes populaires (un peu plus de 55 millions pour Obama et 54 millions pour Romney), beaucoup plus étroit qu’en 2008. C’est néanmoins une belle victoire pour le candidat démocrate : il lui fallait 270 grands électeurs pour être élu. Les républicains conservant la majorité au congrès, pas de long fleuve tranquille en vue pour son deuxième mandat…

Quel rôle effectif aura joué le black-out causé par l'ouragan Sandy ?

 

Electeurs des villes, électeurs des champs ? La géographie des élections vue de l’espace

Les cartes donnent parfois une impression trompeuse : en 2012, à l’exception du Nouveau Mexique et du Colorado, une grande tache rouge républicaine couvre la partie centrale des Etats-Unis. Deux tâches bleues, les états emportées par les démocrates, l’encadrent sur la côte ouest et au nord-est.

Elections-USA---Obama---Romney---Politico---resultats-hors.jpg

Carte des résultats provisoires des élections aux Etats-Unis publié sur le site Politico.
La carte interactive permettant de voir les détails de chaque état est très instructive.
Crédit image : Politico.

 

Après la bravitude, une influence de la longitude ?

En réalité, une analyse plus fine au niveau géographique, par comté, devrait montrer que c’est davantage un clivage entre les campagnes et les villes qui marque les influences républicaines et démocrates : les grandes villes américaines apportent leurs voix aux démocrates et les campagnes aux républicains. L'image Pléiades des portraits d'Obama et de Romney dans un champ de maïs publiée dans un autre article était trompeuse.

 

Une analyse pour abolir les Mitt…

Dans un texte très intéressant paru en décembre 2007 dans la revue Alternatives Internationales, James G. Gimpel, Professeur de science politique à l'Université du Maryland, analysait les grands facteurs qui polarisent l'électorat américain selon le niveau de revenus, l’origine ethnique, la religion et l'idéologie.

Avec la crise économique et le score beaucoup plus serré qu’en 2008 (Obama a quand même perdu près de 15 millions d’électeurs), il va être très intéressant de voir si les résultats de 2012 confirment les grandes caractéristiques de l’électorat américain.

Pour les résultats en Floride, il faut encore attendre : un peu de délai pour le récepissé après l'élection...

 

Barack reste à la maison (blanche)

Estimer la densité de population à partir d’images satellites prises de nuit ? C’est une des applications étonnantes des satellites DMSP (Defense Meteorological Satellite Program), un programme du département de la Défense (DOD) géré par le SMC (Air Force Space and Missile Systems Center).

L’image publiée dans cet article est produite à partir des données du satellite F16. Chaque satellite DMSP fait le tour de la Terre en 101 minutes sur une orbite héliosynchrone quasi-polaire à 830 km d’altitude.

Ses capteurs visibles et infrarouge (OLS) produisent des images sur une fauchée très large de 3000 km, permettant ainsi une couverture globale de la Terre deux fois par jour. Il y a également d’autres instruments : imageur à micro-ondes, sondeur micro-ondes, capteurs d’environnement spatial (SW).

Quatre satellites DMSP sont actuellement en opération, trois pour des passages jour/nuit et un pour les passages aube/crépuscule (dawn/dusk).

 

La lumière sur un système obscur ? Des grands électeurs pour un grand président

Le système électoral américain est assez déroutant pour les français habitués à élire leur président au suffrage universel direct.

L'élection du président américain se fait au suffrage indirect, via un collège électoral. Chaque Etat a un certain nombre de grands électeurs proportionnel à sa population. Le nombre total des grands électeurs est fixe : 538, avec 435 élus de la Chambre des représentants (un par district), 100 élus du Sénat (2 par état) et 3 élus du district de Columbia (avec la capitale fédérale Washington). Le nombre de districts est défini par la densité de population.

 

Winner takes all…

Dans chaque état, les électeurs (environ 215 millions au total) votent pour des grands électeurs en faveur d’un candidat. La règle très spécifique aux USA est la suivante : le candidat qui obtient la plus de voix emporte l’état avec tous ses grands électeurs. Les états les plus peuplés pèsent très lourd : la Californie avec 38 millions d’habitants et 53 districts dispose ainsi de 55 grands électeurs. Le Texas en compte 38, la Floride 29, l'état de New York 29 également.

 

Même en dehors de Chicago, ça swingue pour Obama…

Avec leurs électeurs indécis, les fameux « swing states » jouent un rôle clé. Ils sont soignés par les deux candidats et examinés à la loupe par les médias et les sondeurs d’opinion : la Floride (souvenez-vous de la mésaventure d’Al Gore en 2000), l'Ohio, la Virginie, le Wisconsin, le Colorado, le Nevada, la Pennsylvanie, l'Iowa, le New Hampshire, la Caroline du Nord, le Michigan et le Minnesota. Ils sont majoritairement dans la partie est du pays et les médias publient des sondages « sortie des urnes » assez tôt.

Les sept États les moins peuplés, comme l’Alaska, le Montana, ou le Wyoming n’ont que trois grands électeurs.

Les grands électeurs jouent donc un rôle plus important que les votes populaires : en 2000, G. W. Bush l’avait emporté devant le démocrate Al Gore malgré un nombre de suffrages plus faibles au niveau national.

C’est le 17 décembre que les grands électeurs éliront formellement le president et son vice-président. La cérémonie d’investiture aura lieu normalement un mois plus tard, le 21 janvier 2013.

 

En savoir plus :

Suggestions d’utilisations pédagogiques en classe :

  • A partir de la carte provenant des images DMSP, reconnaître les principales villes américaines et essayer de localiser les états américains.
  • Même jeu en France avec une carte sans noms de ville ni nom de département. Pas si simple…

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...