Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 13:02

Pléiades - Mont Saint-Michel - 03-05-2012La baie du Mont-Saint-Michel vue par le satellite Pléiades. Une magnifique image prise avec une
inclinaison importante qui met en valeur le relief.
Copyright 2012 CNES – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

Une manche dans la Manche

Etonnant : selon le site du Tour de France, c’est la première destination touristique de France après la tour Eiffel, avec plus de trois millions de visiteurs chaque année.

Après Saint-Malo, mercredi 10 juillet, le Tour de France rend hommage au Mont-Saint-Michel avec la onzième étape, une étape contre la montre de 33 kilomètres entre Avranches et le Mont-Saint-Michel.

Les cent quatre-vingt-dix chaînes de télévision qui retransmettent les images du Tour vont contribuer à encore mieux faire connaître un des monuments les plus curieux de France : un îlot rocheux granitique d'environ un kilomètre de circonférence. Un mont moins haut que les montagnes corses, les cols des Pyrénées ou ceux des Alpes : il ne s'élève à quatre-vingts mètres de hauteur.

 

Pas d’omelette sans casser des œufs

Entre la Bretagne et la péninsule normande du Cotentin, le Mont-Saint-Michel et la baie qui l’entoure ont été les premiers sites français inscrits en 1979 au patrimoine mondial de l'UNESCO. L’ensemble du site est remarquable : l’abbaye, un chef-d'œuvre de l’architecture médiéval (la construction de la première église a débuté en 708), les remparts et la rue principale de la Cité où Annette et Victor Poulard ouvrent leur célèbre auberge en 1888.

 

Grève sur la Grève

Seulement 25 personnes dont 14 religieux y habitent toute l’année mais plus de 600 personnes travaillent au Mont-Saint-Michel en haute saison. Un mouvement de grève des salariés a commencé en juin. Les grévistes, à ne pas confondre avec les grévins, viennent justement de durcir leur mouvement lié aux difficultés d’utilisation des navettes pour accéder au site.

 

Le Mont-Saint-Michel vu par les satellites d’observation de la Terre

A défaut de navettes, voyons comment les satellites d’observation de la Terre peuvent nous aider à visiter le Mont-Saint-Michel sous un angle inhabituel.

Un court voyage depuis l’espace dans une baie magnifique avec ses marées spectaculaires, entre terre et mer, entre prés-salés et polders…

On commence avec un satellite un peu particulier, la Station Spatiale Internationale avec une image prise à 346 km d’altitude par les astronautes de l’expédition 27 en mars 2011, juste avant le printemps.

 

ISS - Mont-Saint-Michel - ISS027-E-5973 - ExtraitImage de la baie du Mont-Saint-Michel prise par les astronautes de l’expédition 27 de l’ISS le
19 mars 2011 à 13h31 UTC. Appareil Nikon D2X avec un objectif de 80 mm de focale.
Crédit image : NASA

 

La qualité est loin de celle des images prises par satellite, mais cette photographie permet de voir l’intégralité de la baie avec, en particulier, les îles Chausey, un autre site très particulier. On peut également localiser les villes de départ et d’arrivée des deux étapes du Tour de France 2013 à proximité du Mont-Saint-Michel : Saint-Malo, à l’embouchure de la Rance, ville d’arrivée de la dixième étape le mardi 9 juillet et Avranches, d’où est donné le départ de la onzième étape. Les habitués localiseront facilement Cancale et Granville

Retrouvons nos satellites d’observation habituels avec une image prise par le satellite Spot 5 en décembre 2003...

 

Spot 5 - Mont Saint-Michel - 12-2003Image de la baie du Mont-Saint-Michel prise par le satellite Spot 5 en décembre 2003.
Copyright 2012 CNES – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

Le dernier satellite de la famille Spot, Spot 6, a lui aussi immortalisé le Mont-Saint-Michel. L’image présentée ici permet de se faire une idée de l’intérêt de Spot 6 pour tout ce qui touche à l’agriculture.

 

Spot 6 - Mont Saint-MichelImage de la baie du Mont-Saint-Michel prise par le satellite Spot 6. Une bonne illustration de
l'apport des satellites en agriculture. Crédit image Astrium Services / Spot Image

 

Spot 6 nous montre les prés-salés, cette zone caractéristique de la baie du Mont-Saint-Michel, régulièrement recouverte par la mer. Les moutons apprécient la végétation qui y pousse. Les polders constituent un autre paysage caractéristique de la baie : ces terres, prises à la mer par grâce à des digues de protection, sont très fertiles. En périphérie, on retrouve les paysages agricoles plus classiques de Normandie et de Bretagne.

Manches courtes dans la Manche

Menacé par la montée des sables qui peu à peu l'envahissent, le Mont-Saint-Michel fait l'objet d'un Grand Projet écologique national. Lancé en 1995, il se poursuivra jusqu’en 2015.

L’objectif est de rétablir le caractère maritime du Mont-Saint-Michel et de restaurer un paysage de grèves et de mer. L’idée est de préserver le spectacle du flux des marées : c’est dans la baie du Mont Saint-Michel qu’ont lieu les plus grandes marées d'Europe continentale, avec jusqu'à 15 mètres de différence entre basse et haute mer.

Le programme comporte trois grandes actions :

  • Relancer les chasses du Couesnon pour éliminer les sédiments. C’est la fonction d'un barrage équipé de vannes bidirectionnelles laissant entrer et ressortir les flots des marées.
  • Remplacer la digue-route du 19ème siècle par un pont-passerelle afin de rétablir la circulation de l’eau autour du Mont-Saint-Michel et accélérer le processus de désensablement.
  • Déplacer les parkings aménagés dans la baie autour du Mont-Saint-Michel vers le continent. Ils sont remplacés par un système de navettes acheminant les visiteurs.

Terminons ce petit tour en orbite avec une autre image prise par le satellite Pléiades, cette fois-ci avec un angle de vue beaucoup plus vertical, qui met bien en évidence la silhouette de l’abbaye, ou plutôt son ombre.

 

Pléiades - Mont Saint-MichelLa baie du Mont-Saint-Michel vue par le satellite Pléiades.
Copyright 2012 CNES – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

 

Un tour du littoral à l’occasion du Tour de France

Une partie des images présentées dans cet article provient de l’exposition « Mon littoral par satellite » réalisée par le CNES, le Conservatoire du littoral et Astrium Services. Dix sites du littoral métropolitain ont ainsi été photographiés par le satellite français Pléiades et sont exposés depuis le 5 juin 2013 à l’Aquarium de Paris dans le cadre de l’exposition « J’aime ma mer » et dans les maisons de site du Conservatoire du littoral durant tout l’été.

Les 10 sites du littoral français sélectionnés sont :

  • La baie de Somme à la Maison du parc ornithologique du Marquenterre (Somme).
  • Les îles Chausey à la gare maritime de Granville (Manche).
  • La baie du Mont-Saint-Michel à l’Ecomusée de la Baie du Mont-Saint-Michel à Vains
  • (Manche).
  • L’île d’Ouessant au phare du Stiff (Finistère).
  • L’île de Ré à la Maison du Fiers d’Ars (Charente-Maritime).
  • La corniche basque à la Maison "Larretxea" au Domaine d’Abbadia (Pyrénées-
  • Atlantiques).
  • La côte Vermeille à la maison de site à Paulilles (Pyrénées-Orientales).
  • La Camargue à la Maison du parc au Mas du pont de Rousty (Bouches-du-Rhône)
  • La corniche des Maures au Domaine du Rayol (Var).
  • L’Agriate à la Maison de l’Agriate (Haute-Corse).

Plusieurs de ces sites ont déjà fait l'objet d'articles sur le blog "La tête en l'air" du CNES.

Cette exposition est l’occasion de découvrir la beauté du littoral français sous un point de vue inhabituel mais aussi de prendre davantage conscience des enjeux environnementaux et des menaces, par exemple concernant la sauvegarde des espaces naturels, le maintien de la biodiversité, les conflits d’usage pour l’aménagement du territoire, l’adaptation au changement climatique en zone côtières (érosion de la côte, risque de submersion) ou encore la préservation du patrimoine culturel.

Depuis 38 ans, c’est la mission que mène le Conservatoire du littoral pour protéger et ouvrir au public les plus beaux rivages de notre territoire.

 

Pour terminer, juste avant le 13 juillet, ce n’est pas la Saint-Michel mais bon anniversaire, Michel !

 

En savoir plus :

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...