Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 22:35

Septième succès consécutif de Soyouz en Guyane Française ! Seulement douze jours, un record, après le dernier lancement d'Ariane 5. La fusée Soyouz VS07 vient de mettre le satellite Sentinel-1A en orbite.

 

Radar dare

18:02:26 à Kourou. 23:02:26 à Bruxelles. Pile à l’heure, une fois de plus !

23 minutes et 24 secondes plus tard, c’était réglé : Sentinel-1A se séparait de l’étage supérieur Fregat et poursuivait seul sa ronde autour de la Terre en passant pratiquement au-dessus des deux pôles toutes les 98,6 minutes, à chaque tour d’orbite. 27000 km/h... Un peu plus que la vitesse qui déclenche les radars sur l'autoroute.

 

Copernicus - Sentinel-1A - Soyouz VS07 - EuropeLancement réussi de la fusée Soyouz VS07 - Le programme Copernicus maintenant vraiment
en orbite avec, Sentinel-1A, le premier satellite de la famille Sentinel. Crédit image : ESA

 

Copernicus en orbite !

C'est fait et ce n'est pas un poisson d'avril, comme dans l'article précédent sur Sentinel-1A. Avec cette étape importante, le programme européen Copernicus (anciennement GMES) prend une nouvelle dimension : le déploiement concret de l’infrastructure spatiale du Copernicus. Les pionnier de GMES présent à Baveno en 1998 vont arroser cela !

L'ESA a publié une vidéo spectaculaire de la séparation du satellite Sentinel-1A. Les images proviennent d'une caméra fixée sur l'étage supérieur Fregat de la fusée Soyouz.

 

Vidéo montrant la séparation du satellite Sentinel-1A. Image provenant d'une caméra de l'étage
supérieur Fregat du Soyouz VS07. Crédit image : Arianespace/ESA/Roscosmos.

 

T'es au courant ? Jusqu'ici, tout va bien...

Les deux panneaux solaires se sont correctement déployés, de même qu'ne partie de l'antenne du radar. La séquence complète dure une dizaine d'heures. L'image suivante provient d'une caméra installée à bord du satellite Sentinel-1A. C'est une des étapes les plus critiques des premières opérations après le lancement. 

Le satellite dispose maintenant de sa propre source d'énergie et le tests de tous les équipements de bord va se poursuivre...

 

Sentinel-1A - Générateur solaire déployé - ESAAprès la mise en orbite, un des générateurs solaires du satellite Sentinel-1A déployé.
Image provenant d'une caméra installée sur le satellite. Crédit image : ESA.

 

En l'attendant avec impatience la première image de Sentinel-1A, il n'est pas inutile de rappler l'importance d'une capacité de lancement autonome en Europe, au moment où on célèbre 50 années de coopération spatiale en Europe et où 2014 est l'année de décisions importantes pour préparer l'avenir avec le programme Ariane 6.

50 ans ? En effet, C'est le 29 février 1964 qu'était signée la convention lançant la coopération spatiale européenne avec l'ELDO (European Launcher Development Organisation) et l'ESRO (European Space Research Organisation). Cette coopération est à l'origine de la création de l'ESA en 1975.

 

Soyouz-VS07---Copernicus---Lancement-reussi-de-Sentinel-1A.jpgLes premières secondes après le décollage. Extrait de la vidéo-transmission du lancement de la
fusée Soyouz VS07 emportant le satellite Copernicus Sentinel-1A. Crédit image : Arianespace.

 

Pole position

C’est donc la troisième mission réussie par Arianespace en Guyane Française en moins de deux mois en 2014, après les vols VA217 le 6 février 2014 (satellites ABS-2 et Athena-Fidus) et VA218 le 22 mars 2014 (satellites Astra 5B et amazonas 4A).

Les prochains lancements annoncés par Arianespace sont le vol Vega VV03 prévu le 28 avril 2014 (avec le satellite d’observation optique à haute résolution DZZ-HR construit par Airbus Defence and Space pour le Kazakhstan).

 

So use Soyouz…

Dans le communiqué publié après le lancement du 4 avril, Arianespace annonce également avoir signé avec l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) un nouveau contrat de livraison de sept lanceurs Soyouz-ST supplémentaires pour des lancements de satellites de masse moyenne effectués à partir du Centre Spatial Guyanais (CSG).

 

Propulsion bi-liquide : beaucoup de succès pour le cocktail Rhum - Vodka

Ce contrat devrait permettre à Arianespace de répondre aux demandes institutionnelles et commerciales jusqu'en 2019 : au total, il y a donc à ce jour 16 Soyouz à lancer depuis l’ensemble de lancement Soyouz (ELS) du CSG.

Cette extension du partenariat France – Europe – Russie confirme la validité de la stratégie adoptée au début des années 2000 et s’appuyant sur l’effet de gamme avec trois lanceurs complémentaires : Ariane 5, Vega et Soyouz.

On connaît bien le rôle joué par Ariane 5 pour les gros satellites de télécommunication commerciaux.

A côté des véhicules de transfert ATV (l’ATV-5 Georges Lemaître doit être lancé au cours de l'été 2014), le lancement de Sentinel-1A illustre également l’importance du marché institutionnel pour assurer le maintien d’une capacité de lancement autonome en Europe, un élément clé de toute politique spatiale ambitieuse.

 

La charge utile a l’œil…

Saviez-vous que Sentinel-1A est le 50ème satellite emportant une charge utile d’observation de la Terre mis en orbite par Arianespace ?

Avant Sentinel-1A, la fusée Soyouz en Guyane a déjà assuré la mise en orbite de plusieurs satellites institutionnels et commerciaux pour l’Europe et la France depuis l’automne 2010 :

  • Gaia, la très ambitieuse mission d’astrométrie de l’Agence spatiale Européenne (Soyouz VS06 le 19/12/2013).
  • Les 4 premiers satellites de la constellation O3B (Soyouz VS05 le 25/06/2013).
  • Le satellite d’observation Pleiades-1B (Soyouz VS04 le 1/12/2012).
  • Deux satellites IOV (In-orbit validation) du système de navigation par satellites Galileo (Soyouz VS03 le 12/10/2012).
  • Les satellites Pleiades-1A, Elisa (4 satellites) et SSOT (Soyouz VS02 le 17/12/2011).
  • Deux satellites IOV (In-orbit validation) du système de navigation par satellites Galileo (Soyouz VS01 le 21/10/2011). C’était le vol inaugural de la fusée Soyouz en Guyane.

Installation de radars de nouvelle génération

Pour les amis du radar, Arianespace a lancé les quatre satellites radar européens développés par l’ESA (ERS-1, ERS-2, Envisat et donc Sentinel-1) ainsi que le satellite canadien Radarsat 2.

Les lanceurs d’Arianespace sont au cœur du déploiement de l’infrastructure spatiale des deux grands programmes européen Galileo et Copernicus : deux autres satellites Sentinel seront lancés par la fusée Vega et 14 satellites Galileo par Ariane 5 et Soyouz dans les années qui viennent.

 

Un lancement de fusée Soyouz vu de l’espace

Pour finir, une autre image de lancement, vue de l’espace. Ce n’est ni une image prise par un satellite radar ni un lancement en Guyane française. Mais, c’est bien une fusée Soyouz.

Cette photographie de nuit me plaît beaucoup : elle a été prise par les astronautes de l’expédition 39 alors que la station spatiale internationale survolait le Kazakhstan au moment du lancement du vaisseau Soyouz TMA12M le 25 mars 2014 emmenant vers l’ISS les cosmonautes russes Skvortsov of Rosmosmos et Oleg Artemyev et l’astronaute américain Steve Swanson.

 

Soyouz - Décollage de nuit - TMA12 - Baikonour - vu du sol Soyouz - Décollage de nuit - TMA12 - Baikonour - vu de l'I

Décollage de la fusée Soyouz avec le vaisseau TMA12M le 25 mars 2014 à 21h18 UTC.
A gauche, photographie prise à partir du sol. A droite, photographie prise depuis l’ISS.
Référence de l’image : ISS039-E-005434. Crédit image : NASA

 

Pour la petite histoire, l'arrimage du vaisseau spatial Soyouz TMA-12M à la Station spatiale internationale, prévu le mercredi 26 mars à 07h04 heure de Moscou (03h04 UTC) a dû être reporté au vendredi 28 mars en raison d’un problème sur le système de propulsion.

Une attente beaucoup plus longue que les 23 minutes nécessaires pour que Sentinel-1 atteigne son orbite à près de 700 kilomètres d'altitude.

 

En savoir plus :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Copernicus-GMES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...