Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 09:08

Cité espace - Nocturne - Ariane 5 - Feu artifice Feu d’artifice autour d’Ariane 5, à l’occasion d’une nocturne à la Cité de l’espace de Toulouse.
Crédit image : Gédéon

 

Des nocturnes pour découvrir la Cité de l’espace

La seconde soirée, c’était le jeudi 25 juillet, le jour du lancement de la 70ème fusée Ariane 5 qui emportait les satellites Alphasat et Insat-3D. Un évènement exceptionnel à la Cité de l’espace de Toulouse avec une projection du lancement sur… la fusée Ariane. Suivi d’un feu d’artifice. Impressionnant !

 

Des nocturnes qui éclairent…

Toute la soirée, des astronomes amateurs et des animateurs de Planète Sciences Midi-Pyrénées proposaient aux visiteurs de découvrir le ciel nocturne et de faire un peu connaissance avec les étoiles, les planètes et la Lune.

C’est le principe des nocturnes proposées par la Cité de l’espace : chaque jeudi de l’été entre le 18 juillet et le 22 août, la Cité de l’espace est accessible au public jusqu’à 23h avec, en plus, de nombreuses animations.

 

Un éclairage différent

C’est également l’occasion pour les petits et les grands de découvrir de manière inhabituelle les jardins, spécialement éclairés pour l’occasion, et les expositions de la Cité de l’espace : 2000m² d’espace d’exposition permanente récemment renouvelés et très réussis. Au moment du premier anniversaire de l’arrivée du rover Curiosity sur Mars, il ne faut surtout pas rater la très belle exposition temporaire sur Mars : elle sera retirée à la fin de l’été.

 

Cité espace - Nocturne - Eclairage parc - Allée infiniLe parc de la Cité de l’espace pendant la nocturne du 25 juillet 2013. Crédit image : Gédéon

 

Pendant les nocturnes, une partie des activités, qui se déroulent normalement à l’intérieur des bâtiments, sont proposées à l’extérieur. C’est le cas par exemple du pôle Météo où les prévisionnistes de Météo France partagent les secrets de la météorologie.

Observer les cratères de la Lune, Jupiter et ses satellites, les anneaux de Saturne ou simplement apprendre à se repérer dans le ciel et reconnaître les constellations : l’affluence autour des télescopes et des lunettes installés dans le parc montre que le public est toujours attiré par l’astronomie, surtout lorsque c’est en compagnie d’amateurs passionnés.

Pour terminer la soirée, un feu d’artifice autour de la fusée Ariane. Auparavant, les plus jeunes avaient fait décoller leurs fusées à eau.

Les visiteurs de la Cité de l’espace peuvent participer aux nocturnes sans supplément de tarif (demi-tarif à partir de 19h).

 

Cité espace - Nocturne - Ariane 5 - Public - Feu artifice

Un public nombreux pour les nocturnes de la Cité de l’espace. Crédit image : Gédéon

 

Etoiles doubles pour le jeudi 8 et le vendredi 9 août

Cette semaine, à la Cité de l’espace, c’est ration double pour les amateurs d’astronomie : une nouvelle nocturne est organisée le jeudi 8 août, immédiatement suivie de la 23ème édition de la Nuit des étoiles le vendredi 9 août, de 19h30 à une heure du matin, une grande soirée gratuite. Au programme, dans le parc de la Cité de l’espace :

  • A partir de 19h30, observation du Soleil et des tâches solaires.
  • A partir de 22h30, découverte du ciel avec des télescopes et des lunettes en compagnie d’astronomes amateurs des associations et des clubs de la région Midi-Pyrénées.
  • Spectacle de Planétarium « mesurer l’espace » et animation interactive « les distances dans l’Univers ».
  • Déambulation de robots lumineux « les Androlux »,
  • et de nombreuses autres animations proposées par les associations Planète Sciences Midi-Pyrénées et les Petits Débrouillards : ateliers de lecture de cartes du ciel, contes et légendes, exposition « A la découverte du système solaire », quizz spatial et ateliers scientifiques dans le labyrinthe de la galaxie…

Les tickets d’accès au Planétarium et à l’animation interactive seront distribués à l’entrée de la Cité de l’espace à partir de 19h30, dans la limite des places disponibles.

 

Cité de l'espace - Nuit des étoiles - Astronomie - PlanèDécouverte de l’astronomie avec les animateurs de Planète Sciences Midi-Pyrénées.
Crédit image : Gédéon

 

23ème édition : c’est en 1991 que la Nuit des étoiles voit le jour

A l’époque, le succès de la nuit des étoiles est le résultat de grandes idées qui se rencontrent : une initiative de l’association Planète Sciences qui cherche à développer ses clubs d’astronomie pendant l’été et le souhait de la chaîne de télévision France 2 de créer une émission scientifique populaire.

Les Nuits des étoiles 2013 auront lieu les 9, 10 et 11 août 2013. Partout en France et dans plusieurs pays d’Europe et d'Afrique, sur des centaines de sites, des amateurs et des professionnels proposent au grand public de découvrir le ciel nocturne et de s’initier à l’astronomie.

 

Le ciel à Cordes-sur-ciel : pas de cordes dans le ciel

Planète Sciences Midi-Pyrénées propose par exemple un autre site d’observation à Ramonville Saint-Agne (Ferme de Cinquante) le samedi 10 août. Le 6 août, en avance de phase, une soirée astronomie avait lieu à Cordes-sur-Ciel, dans le cadre d’une série d’animations proposées par le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES).

Pour la fin de la semaine, espérons que la météo reste suffisamment clémente pour permettre une observation des astres dans de bonnes conditions. Après l’épisode orageux et parfois la grêle du début de la semaine, Météo France annonce le retour d’un temps ensoleillé.

Même si France 2 ne propose plus de grande émission sur l’astronomie, la nuit des étoiles reste une opération très populaire qui mobilise un large public, avec un état d’esprit inchangé : une manifestation gratuite, ouverte à tous, la volonté d’un partage des connaissances et d’une découverte du ciel pour tous.

 

Arpenter les étoiles avec Gaïa : un milliards de pixels pour un milliard d’étoiles

Pour l’année 2013, le thème choisi pour la nuit des étoiles est « les distances dans l'univers ».

Un sujet pas tout à fait choisi au hasard : en novembre 2013, le satellite Gaia, conçu et construit par Astrium pour l'Agence Spatiale Européenne (ESA), sera lancé de la base française de Kourou en Guyane par une fusée Soyouz.

L’objectif de la mission Gaïa est d’améliorer notre connaissance de près d'un milliard d'étoiles de notre Galaxie ainsi que d’autres corps célestes. En effectuant une cartographie très précise des étoiles, Gaia va d'affiner les mesures effectuées par son précurseur Hipparcos lancé en 1989.

Petit bijou technologique, Gaïa pourra ainsi étudier des étoiles à luminosité très faible (allant jusqu'à une magnitude de 20), alors qu'Hipparcos ne pouvait détecter que des astres de magnitude plus élevée que 12,4.

On reparlera bientôt de cette mission exceptionnelle sur le blog Un autre regard sur la Terre : en octobre, l'astronomie est également le thème retenu pour le volet spatial de la Novela à Toulouse...

 

Gaia - Cartographie des étoiles - Plan focal -ESAGaia - Hipparcos - Comparaison précision - Catalogue étoilesCombien de millions de pixels, votre appareil photo numérique. Pour Gaïa, c'est un milliard !
Schéma du plan focal de la mission Gaïa et comparaison de la précision de mesure de différentes missions. Crédit image : ESA (Agence Spatiale Européenne)

 

En savoir plus :

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...