Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 08:20

14 février, jour J de la Saint-Valentin…

Surtout ne pas oublier les mots doux, les roses rouges ou les autres petits cadeaux !

Le surlendemain du vote solennel du texte sur le « mariage pour tous » adopté après 110 heures de débat et près de 5000 amendements passés en revue, la Saint-Valentin 2013 prend une nouvelle dimension. Au sénat, à partir du 2 avril, la majorité espère un vote conforme pour éviter un nouveau débat marathon en seconde lecture.

 

Si le cœur vous en dit, un petit tour des cœurs autour du monde…

Je ne suis pas fana des roses : comme l’année dernière à la même époque, je préfère vous offrir de nouveaux exemples d’images montrant des formes de cœur étonnantes à la surface de la Terre, vues par les satellites d’observation.

 

Pléiades - Coeur de Voh - Nouvelle-Calédionie -Saint-ValeEn Nouvelle Calédonie, le cœur de Voh vu par le satellite Pléiades.
Copyright 2012 CNES – Distribution Astrium Services / Spot Image.
 

 

Le voyage commence à une heure de la ligne de changement de date dans l’hémisphère sud : c’est le cœur de Voh sur la Grande-Terre. A environ 164° de longitude est et 21° de latitude sud, il a été popularisé en 1990 par une photographie de Yann Arthus-Bertrand sur la couverture de son livre « La Terre vue du ciel ». Ici pas d’hélicoptère ou d’ULM : depuis son orbite à 694 kilomètres d’altitude, c’est le satellite Pléiades 1B qui a pris cette image le 6 décembre 2012, quelques jours après son lancement, le bilan de santé et l’acquisition des premières images.

 

Cupidon à Matuku : un bon choix pour le changement de date

On reste dans l’hémisphère sud, pratiquement à la même latitude mais tout près de la ligne de changement de date, à 179°45’ de longitude est : voici Matuku, une île volcanique de l’archipel des Fidji. Au sein d’un ensemble nommé YasaYasa Moala, Matuku couvre une surface d’environ 57 km2. Son altitude ne dépasse pas 385 mètres. Elle est vue ici par l’équipage de l’expédition n°4 de la Station Spatiale Internationale en mai 2002.

 

ISS - Fiji - Matuku Island - Saint-Valentin - Coeur - ISS004-Dans le Pacifique Sud, Matuku, une des îles des Fidji, photographiée par l’équipage de l’ISS
en mai 2002. Crédit image : NASA.

 

Jeudi, Robinson retrouve Vendredi

Une forme étonnante ? Pas tant que cela : parmi les 322 îles de l’archipel des Fidji, les formes, le relief (certains sommets atteignent 1200 mètres) et les couleurs des îles et des lagons proposent de belles destinations pour des voyages de noces ou des vacances en amoureux. Même pour ceux qui cherchent la solitude : seul un tiers des îles est habité

Regardez par exemple cet extrait d’une image prise par le satellite Aqua en juillet 2012. C’est l’hiver dans l’hémisphère sud mais cela donne quand même envie d’y aller… Un léger traitement a été appliqué par Planète Sciences Midi-Pyrénées pour rehausser le contraste mais les couleurs ne sont pas trop exagérées.

Au sud-ouest de Wallis et Futuna, les deux îles principales sont Vanua Levu et Viti Levu. C’est sur cette dernière qu’est implantée la ville de Suva, la capitale de la République des Fidji.

 

Aqua - MODIS - Fidji - Saint-Valentin - Coeur - 202-2011-bExtrait d’une image acquise par le capteur MODIS du satellite Aqua en juillet 2012.
Crédit image : NASA / GSFC – MODIS Rapid Response

 

Shark bay : escale chez les squales

Une dernière étape pour notre voyage de noces dans l’hémisphère sud en Australie, à 800 kilomètres au nord de Perth, dans la région le plus à l’ouest de l’australie. C’est Shark Bay, sur une surface d’environ 8000 km2 mais une profondeur moyenne de moins de 10 mètres. La baie Shark est un site écologique très important : inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991, elle abrite dauphins, requins, reptiles et de nombreux espèces d’oiseaux, mammifères et poissons. L’extrait présenté ici provient d’une image acquise par le satellite Spot 5 en 2005. Elle est pivotée de 90° par rapport à l’orientation d’origine.

 

Spot 5 - Australie - Bay Shark - Coeur - Saint-Valentin - 2Au cœur de Bay Shark en Australie. Extrait d’une image prise par le satellite Spot 5 en 2005.
Copyright CNES 2005 – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

Retour dans l’hémisphère nord…

Un grand saut au-dessu de l'équateur et nous voici en Russie, plus précisément dans le delta du fleuve Don qui se jette en Mer d’Azov. En ce moment, sous la neige… L’image que j'ai retenue pour la Saint-Valentin a été prise par le satellite Spot 5 en plein été, à la fin du mois de juillet 2007.

 

Spot 5 - Russie - Mer Azov - Don - Coeur - Saint Valentin -En Russie, le fleuve Don rejoint la mer d’Azov. Extrait d’une image prise par le satellite Spot 5
le 30 juillet 2007. Copyright CNES 2007 – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

Plus à l’ouest, une autre île des amoureux : c’est l’île de Galesnak en Croatie. L’an dernier j’avais publié une image prise par le satellite ALOS. Celle-ci provient de Pléiades 1B : comme l’image du cœur de Voh, elle a été prise le 6 décembre 2012 et publiée sur le blog « La tête en l’air » du CNES. En décembre, la météo est moins sympathique que celle des îles Fidji : un voile de brume atténue un peu le contraste de l’image.

 

Pléiades - Galesnak - Croatie - Saint-Valentin - coeur - 0En Croatie, lovers’ island : l’île de Galesnak. Extrait d’une image prise par le satellite Pléiades 1B
le 6 décembre 2012. Copyright CNES 2012 – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

Amour de 30 ans

Pour terminer, tout près de nous, un dernier cœur, au nord de Marseille, capitale européenne de la culture pour l’année 2013 : c’est le réservoir du Vallon Dol, également vu par le satellite Spot 5.

 

Spot 5 - Marseille - Saint-Valentin - Vallon dol - coeurAu nord de Marseille, le réservoir de Vallon Dol. Extrait d’une image prise par le satellite Spot 5.
Copyright CNES 2005 – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

Mis en service il y a trente ans, le 3 février 1973, le réservoir du Vallon Dol est implanté sur le flanc du massif de l’Etoile et domine les quartiers hauts de Marseille. Avec une surface de 17 ha et une capacité de 3 millions de m3 (soit deux fois celle du Vieux Port) il contient l’équivalent d’une semaine de consommation des marseillais. Il est alimenté en eau du Verdon principalement par la branche de Marseille Nord du Canal de Provence.

 

Revenons à nos boutons (de rose) : effet de serre au sens propre…

Pour terminer, quelques trucs si vous voulez éviter de consacrer trop d’argent à l’achat de fleurs :

  • Proposer à votre chérie un bilan carbone de la rose rouge. Le rouge et le noir… Saviez-vous par exemple que l’Europe, même si elle produit 44% des fleurs et des plantes en pot (sur 10% des surfaces mondiales), était un importateur net de fleurs coupées ? Le solde des importations est d’environ 220000 tonnes. Le total des importations représente 1,55 milliard d’Euros en 2011. Les Roses transitent par la Hollande mais proviennent du Kenya (30%), d’Equateur (11,8%), d’Ethiopie (10,7%), ou de Colombie (9,5%). Importées ou produites en Europe, le bilan carbone des roses de la Saint-Valentin est mauvais : c’est l’effet de serre au sens propre. Pour arriver encore fraîches chez nos fleuristes, les roses du bout du monde prennent l’avion. En Europe, les serres chauffées ou éclairées ne sont pas une meilleure alternative. Les rendements nécessaires imposent des quantités importantes de pesticides, herbicides et fongicides. Pour assombrir encore un tableau pas très rose, n’oublions pas les conditions de travail des ouvriers employés dans les roseraies d’Equateur, d’Afrique et d’Amérique latine : ils répandent bien souvent les produits phytosanitaires sans protection.
  • Apporter des bonbons, parce que les fleurs c’est périssable… Ou des chocolats. Au moins, vous pourrez en manger quelques-uns.
  • Offrir un économiseur d’écran réalisé à partir des images satellites présentées ici…


En savoir plus :

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cazaux jean claude 12/02/2013 10:12

Trés sincères félicitations

Jean Claude

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...