Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 22:42

 

Pleiades - Philae - Agilkia - PanoramaPhilae sur Agilkia. Extrait d’une image prise par le satellite Pleiades en 2012.
Copyright CNES / Distribution Airbus Defence and Space

 

Compte-à-rebours

C’est le 12 novembre que la sonde européenne Rosetta doit larguer le petit atterrisseur Philae qui va se poser sur le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.

Tout le monde attend avec impatience la vidéotransmission mais surtout les premières images et le panorama du site d’atterrissage vu par les six caméras de l’instrument CIVA. On attend aussi les images plus « techniques », celle de la séparation entre Rosetta et Philae et, si tout va bien, une image de Philae posé sur la comète prise par l’orbiter Rosetta.


28 ans après Giotto : Halley la comète !

Une grande première pour l’exploration spatiale et une étape à très hauts risques pour une mission qui est déjà un très beau succès scientifique depuis le réveil de la sonde Rosetta puis la mise en orbite de la sonde autour du noyau de la comète 67P/CG. Et une étape clé d’une longue aventure depuis le lancement en 2004, plusieurs rebonds gravitationnels en survolant Mars et la Terre. Par les scientifiques et ingénieurs qui ont participé aux premières études, le travail a commencé il y plus de 20 ans.

Même si les annonces depuis l’été ont suscité beaucoup d’intérêt, ce sont les phases critiques d’atterrissage, comme pour l’arrivée sur Mars de Curiosity, qui mobilisent le plus les medias et le grand public: nul doute qu’il y aura beaucoup de monde à la Cité des Sciences à Paris, à la Cité de l’espace, au CNES, au DLR ou à l’ESA et plus largement sur les réseaux sociaux (sur twitter, suivez le compte @Philae2014 ou @ESA_Rosetta ou les hashtags #philae, #philae2014, #CometLanding, #PhilaePosee ou #Rosetta).

Et certainement, à côté du travail des équipes opérationnelles de la mission, une grande agitation dans les services de communication de chaque organisme pour capter le maximum d’audience en valorisant son rôle dans la mission et en relayant les premières images.


Le site J s’appelle maintenant Agilkia

Où va atterrir Philae ? Sur un site baptisé Agilkia (Aguilkia en français) choisi fin octobre. Initialement le site choisi était dénommé « Site J ». L’ESA a lancé un concours pour lui trouver un nom plus sympathique. Agilkia, le nom finalement retenu, a été proposé par plus de cent personnes.

 

Philae sur le noyau et Philae noyée

Par contre, malgré le lien étroit, une seule personne a trouvé la bonne réponse au quiz du mois d’octobre : l’image mystère est une image de Philae, l’île égyptienne presque totalement engloutie du lac de retenue de l’ancien barrage d’Assouan sur le Nil. Bravo à Lucian de Groot !

Evidemment le quiz du mois d’octobre était un clin d’œil à Rosetta et à Philae. Par contre, je ne savais pas que quelques jours après la publication de l’image du quiz où figure l’île de Philae et l’extrémité sud de l’île d’Agilkia (le débarcadère où accostent les navires transportant les touristes), l’ESA choisirait ce nom pour baptiser le site d’atterrissage de Philae.

 

Quiz image satellite et environnement - Octobre 2014Les restes de l’ancienne île de Philae, à l’est de l'île de Biggeh. L’image du quiz du mois de
septembre est extraite d’une image acquise par le satellite Pleiades en 2012.
Copyright CNES / Distribution Airbus Defence and Space

 

Rosetta Stone : une pierre qui ne roule pas

Les coordonnées géographiques de l’île Philae ? Environ 24°01’18’’N et 32°53’20’’E, juste à l'est de l'île de Biggeh et au sud-est de l'île d'Agilkia. La ville de Rosette (Rachid), où a été découverte la célèbre Pierre de Rosette est à 860 km au nord, sur la côte méditerranéenne à proximité d’Alexandrie dans le delta du Nil.

Philæ est située au sud d'Assouan, entre l'ancien barrage d'Assouan au nord-ouest et le haut barrage d'Assouan au sud, juste à l'est de l'île de Biggeh et au sud-est de l'île d'Aguilkia distante de seulement 300 mètres.

 

Le paysage autour de Philae - Pleiades - 2012  Pleiades - Aswan dam - Lac Nasser- Philae - AgilkiaAutour de Philae: Agilkia et Biggeh. Les environs immédiats et une vue plus large montrant la
région du barrage d’Assouan. Extraits d’une image acquise par le satellite Pleiades en 2012.
Copyright CNES / Distribution Airbus Defence and Space

 

ISS - Nil - Lac Nasser - Assouan - ISS040-E-10687Autour de Philae et Agilkia : une image encore plus large de la région photographiée par les
astronautes de l’expédition 40 de la Station Spatiale Internationale. L'image est pivotée d'environ 90°.
Crédit image : NASA

 

Noyau double et noyé deux fois : les deux barrages d’Assouan

Le premier barrage d'Assouan est construit par les britanniques en 1894 : à l’époque, la montée des eaux du lac de retenue noie dix mois sur douze l'île de Philæ : Les ruines des temples sont sous les eaux pendant une grande partie de l'année.

En 1960 commence la construction du second barrage : le haut barrage d'Assouan. Le lac de retenue de l'ancien barrage d'Assouan devient un bief : même si le niveau du lac, l’île de Philae ne sera plus jamais complètement à sec et subira les variations importantes du niveau de l’eau, accélérant l’érosion des ruines.

 

Pleiades - Barrage d'Assouan - Aswan dam - 2012Zoom sur le barrage d’Assouan. Extrait d’une image acquise par le satellite Pleiades en 2012.
Copyright CNES / Distribution Airbus Defence and Space


Comment Philae atterit sur Agilkia : le sauvetage du temple d’ISIS

Le temple d'Isis, dans le sud-ouest de l'île, était le principal monument de Philae, l'un des mieux conservés de l'Égypte antique.

La solution retenue est la même que celle employée quelques années plus tôt pour les temples d'Abou Simbel, menacés par la montée des eaux du lac Nasser : le démontage des ruines et leur reconstruction sur un nouveau site.

 C’est l’île voisine d’Agilkia qui est choisie comme futur site.

L'île de Philae avait une forme ressemblant à la silhouette d'un oiseau. À l'occasion des travaux préparant le déplacement du temple d’Isis, l'île d'Agilkia a été remodelée afin de la faire ressembler le plus possible à l'ancienne île de Philæ : son sommet a été arasé sur une trentaine de mètres et son contour modifié pour reproduire la forme d'un oiseau. La disposition d’origine des monuments a été respectée.

C’est l’IGN, aujourd’hui Institut National de l’Information Géographique et Forestière qui est chargée de dresser le plan exact de l’île et de ses monument, avec des photographies stéréoscopiques.

Agilkia accueille les premiers éléments des temples au début du mois de septembre 1974. Le transfert des ruines est achevé deux ans plus tard. Le nom de Philae a suivi les temples : l'île d'Aguilkia est désormais connue sous ce nom.

Ne trouvez-vous pas que la forme de l’île d’Agilkia rappelle également celle du noyau de la comète CG/67P ?

Pour la petite histoire, l’obélisque de Ptolémée VIII, trouvé à Philae en 1815, est transporté en 1820à Kingston Lacy House (Dorset, Grande-Bretagne).

 

En savoir plus :


Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Quizz-du-mois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...