Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 01:10

Dans la série d'articles sur les ouragans en activité dans l'atlantique au mois de septembre 2010, les images publiées sur le blog "Un autre regard sur la Terre" provenaient surtout de satellites météorologiques en orbites géostationnaires et des satellites Terra et Aqua de la NASA.

Voici une image montrant une série d'acquisitions effectuées le 16 septembre 2010 par le satellite européen MetOp conçu et fabriqué par Astrium et exploité par Eumetsat. Il s'agit d'un satellite à défilement en orbire basse et cette composition illustre très bien comment les données sont acquises au cours des orbites successives. On identifie facilement d'est en ouest les trois ouragans actifs Karl, Igor et Julia.

 

Metop--16-09-2010.jpg

Image composite à partir de données collectées par le satellite MetOp le 16 septembre 2010.
Les contours blancs représentant les frontières des pays et des continents sont rajoutés à l'image
pour faciliter le repérage (crédit image : Eumetsat
)

 

MetOp, une nouvelle génération de satellites météorologiques :

MetOp est un nouvel élément des systèmes européens de satellites météorologiques. Projet conjoint de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et d'Eumetsat, Metop est destiné à fournir des prévisions météorologiques à moyen terme et à aider à la réalisation d’études climatiques et environnementales à long terme.

Le premier satellite MetOp-A, pesant 4,5 tonnes, a été placé avec succès sur orbite basse le 19 octobre 2006 depuis la base de Baïkanour, au Kazakhstan. Les deux suivants seront lancés en 2012 et 2017. La durée opérationnelle de cette mission sera de 14 ans, chaque satellite ayant une vie utile de 5 ans.

Les données météorologiques sont envoyées vers les stations réceptrices une fois par orbite pour y être traitées et redistribuées vers les utilisateurs. Cela permet d’assurer une couverture globale en un à trois jours. Une diffusion directe des données est également possible.

La conception de ce satellite est dérivée de la plate-forme polaire du satellite Envisat construit par Astrium. Astrium, qui assure la maîtrise d’œuvre des satellites MetOp, est responsable du module de charge utile intégré et fournit deux des principaux instruments.

Ces nouveaux satellites constituent le Système polaire d'Eumetsat (EPS) destiné à étudier l'atmosphère avec une grande précision depuis une orbite héliosynchrone. Ils complètent les satellites européens Meteosat exploités avec succès en orbite géostationnaire et participent à un système météorologique mondial afin d'améliorer les prévisions météorologiques et le suivi du climat à l’échelle mondiale.

 

 

En savoir plus :

 

Suggestions d'utilisations pédagogiques en classe :

  • Travail sur les caractéristiques et les rôles respectifs des satellites géostationnaires et des satellites à défilement en météorologie.
  • Travail sur les orbites, les traces au sol et la couverture des satellites d'observation à défilement : nombreuses possibilités de travaux pratiques avec des tableurs comme excel, des logiciels d'orbitographie ou de création de fichiers kml pour visualisation avec Google Earth.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Météorologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...