Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 01:46

Après Chanda et Dando, c’est maintenant le cyclone Funso qui s’est renforcé dans le canal du Mozambique, entre l’Afrique et Madagascar, à l’ouest de l’océan indien. Funso est désormais classé par Météo France dans la catégorie de cyclone tropical intense avec des vents moyens de 166 à 212 km/h avec des rafales pouvant atteindre 300 km/h.

La région côtière du Mozambique et la capitale Maputo ont été touchées par des rafales de vent, des précipitations intenses et des fortes vagues. Les premiers bilans font état d’au moins vingt victimes au Mozambique.

Mardi 24 janvier, le service européen GMES SAFER de réponse aux catastrophes naturelles a été activé à la demande du Programme Alimentaire Mondial (WFP, World Food Programme). Les équipes de permanence d’Astrium GEO-Information Services ont lancé la programmation en urgence des satellites d’observation de la Terre. Les images acquises seront traitées par le SERTIT et le DLR, spécialistes de la cartographie rapide, pour fournir une cartographie des zones touchées et des dégâts.

Alors que le capteur MERIS du satellite Envisat fournit ici une image à moyenne résolution qui donne une vue d’ensemble du cyclone Funso, ce sont des satellites à plus haute résolution (du mètre à quelques mètres) qui sont utilisés pour la cartographie rapide. Avec des capteurs optiques ou radar. Un capteur optique travaillant dans les longueurs d’onde visibles (de 0,4 à 0,8 µm) a l’avantage de faciliter l’interprétation des images qui correspondent à ce que l’œil humain verrait. Avec des longueurs d’onde de quelques centimètres (100000 fois plus grandes que celles du visible), les images des satellites radar sont plus difficiles à interpréter directement par un cerveau humain. Elles ont par contre l’avantage de bien caractériser la nature des matériaux et leur état de surface. Les satellites radar sont bien adaptés à la cartographie des inondations et surtout… ils peuvent « voir » à travers la couverture nuageuse, qui peut rester importante après un cyclone ou des périodes de pluie.

 

Envisat - MERIS - FUNSO - 24-01-2012 - 06h49 - RR3

Extrait d’une image prise par le capteur MERIS du satellite européen Envisat le 24 janvier 2012 à
6h49 UTC. La résolution est réduite d’un rapport 3 par rapport à l’image originale. L’image publiée
ici couvre une largeur d’environ 1000 kilomètres. Crédit image : Agence Spatiale Européenne (ESA)

 

Fa Fouffle !

Les tempêtes tropicales et phénomènes cycloniques se multiplient depuis une semaine dans l’ouest de l’océan Indien, ce qui est très inhabituel pour le sud de l’Afrique.

Dans le courant du week-end, c’est d’abord Ethel qui a frappé l’île Rodrigues, à l’est de l’île Maurice.

La semaine précédente, les inondations liées au passage de la tempête tropicale Dando ont fait 10 morts dans le Sud du Mozambique. Au nord-est de l’Afrique du Sud, le célèbre parc national Kruger a été évacué et fermé à cause des inondations. Il vient de ré-ouvrir ses portes. Avec une superficie de 20.000 km2 est l'une des principales destinations touristiques d'Afrique du Sud. Il reçoit environ 1,3 million de visiteurs par an.

Dando est la première tempête tropicale qui touche l’Afrique du Sud depuis 1984.

 

La veille cyclonique : des cyclones tenus à l’oeil

L’illustration suivante est la prévision de trajectoire du cyclone Funso publiée par Météo France (services de veille cyclonique de l’île de la Réunion). La trajectoire au large du Mozambique, sur des eaux très chaudes en cette période de l’année est particulière : le cyclone fait « des ronds dans l’eau »… Je vous invite à passer un peu de temps à lire la légende de la carte et vous intéresser à la signification des pictogrammes.

 

Météo France Réunion - trajectoire FUNSO - 24-01-2012

Météo France Réunion - trajectoire FUNSO - 24-01-2012 -

Prévision de trajectoire du cyclone Funso établie le 24 janvier 2012 par les services Météo France
de l’île de la Réunion (Station du Chaudron à Sainte-Clotilde), Crédit image : Météo France

 

Vous constaterez par exemple que l’échelle de Saffir-Simpson, dont nous parlons régulièrement pour les ouragans dans l’océan Atlantique, n’est pas utilisée ici. Météo France explique sur son site Internet que la classification des phénomènes cycloniques dépend des régions du monde comme le montre le tableau suivant extrait de la page sur les cyclones du site de Météo France.

Funso est qualifié de « cyclone tropical intense », qui correspond globalement à la classe 3 de l’échelle Saffir-Simpson mais peut atteindre la classe 4. Un « cyclone tropical très intense » correspond soit à la classe 4 ou à la classe 5 selon la vitesse des vents soutenus (supérieurs à 249 km/h pour la classe 5).

 

Classification cyclones par bassin oceanique

Classification des phénomènes cycloniques en fonction de la vitesse des vents selon le bassin
océanique. Crédit image : Météo France

 

Funso s’éloigne maintenant des côtes africaines. Selon les prévisions de Météo France, dans les prochains jours, il ne devrait plus menacer directement des terres habitées. Aucune menace cyclonique n’est prévue pour La Réunion.

La dernière image provient du satellite Meteosat-7 (IODC) en orbite géostationnaire au-dessus de la longitude 57,5°. Elle a été acquise le mercredi 25 janvier 2012 à 00h00. Il s’agit d’un canal infrarouge thermique à 11,5 µm : En l’absence de lumière solaire, c’est le rayonnement lié à la température des masses d’air qui est mesuré : quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, on obtient ainsi une information permettant d’alimenter les modèles de prévision météorologique.

 

Meteosat - IODC - Funso - 25-01-2012 - 00h00 - IR115

Image dans le canal infrarouge centré sur 11,5 µm prise le satellite Meteosat 7 le 25 janvier 2012
à 00h00 UTC. L’extrait couvre l’Afrique du Sud et Madagascar. Crédit image : Eumetsat.

 

A partir d’une séquence d'images similaires (provenant du satellite Meteosat 9 positionné sur la longitude 0°), Eumetsat a publié sur son site une séquence vidéo montrant l’évolution du cyclone Funso vue par Meteosat 9. Sur cette vidéo, il s'agit d'une composition colorée dite "Dust" (poussière) utilisant les données du capteur SEVIRI de Météosat 9 dans trois canaux infra-rouge (longueurs d'onde de 8,7 µm, 10,8 µm et 12 µm).

Notez également le sens de l'enroulement du cyclone et comparez avec d'autres exemples d'ouragans ou de cyclones dans l'hémisphère nord.

 

En savoir plus :


Suggestions d'utilisations pédagogiques en classe :

  • En utilisant les ressources proposées ici, travail en classe ou par petits groupes sur les cyclones et la veille cyclonique.
  • Voir les autres idées proposées dans les articles sur les cyclones et les ouragans.


 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Météorologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...