Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 10:44

 

Europe - Constellation Galileo - 30-satellites - Anomalie injection Soyouz VS09Vue d'artiste de la constellation Galileo déployée en orbite sur une série d'orbites à altitude
intermédiaire à 23500 km. Crédit image : ESA

 

Dans le spatial comme ailleurs, le bon déroulement d'une mission s'évalue à la fin...

Vendredi 22 août, après un superbe décollage depuis le Centre Spatial Guyanais, le vol de la fusée Soyouz VS09 semblait se dérouler parfaitement. L'objectif : mettre en orbite deux nouveaux satellites de la constellation Galileo, les deux premiers exemplaires de la "Full Operational Capacity" fabriqués sous la maîtrise d'oeuvre de la société allemande OHB, avec une charge utile fournie par SSTL, filiale d'Airbus Defence and Space. Le lancement, initialement prévu le 21 août, avait été reporté de 24 heures à cause des mauvaises conditions météorologiques en Guyane française.

 

Arianespace - Soyouz VS09 - Galileo - ESA - Europe - Anomalie injection Soyouz VS09Superbe décollage de la fusée Soyouz VS09 depuis le Centre Spatial Guyanais
le 22 août 2014. Crédit image : ESA /CNES /Arianespace / Optique vidéo du CSG

 

Mission complexe

C'est un vol de longue durée, 3h48, avec un profil de mission complexe : première phase propulsée, injection sur un orbite intermédiaire, phase balistique, deuxième phase propulsée de l'étage Fregat, séparation des deux satellites Galileo.

Quatre heures après le lancement, Arianespace publiait un premier communiqué de presse qui annonçait le succès de la mission et l'injection en orbite des deux satellites Galileo :

"Arianespace a lancé avec succès les deux premiers satellites opérationnels de la constellation Galileo, système global de navigation par satellite mis en œuvre par l’Union européenne. Ce lancement a eu lieu le 22 août à 9 heures 27 minutes locales depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), Port Spatial de l’Europe. Avec cette mission, réalisée au service de l’Union européenne dans le cadre d’un contrat avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA), Arianespace garantit une nouvelle fois à l’Europe un accès indépendant à l’espace."

 

Arianespace - Soyouz VS09 - Profil de mission -Galileo - ESA - Europe - Anomalie injection Soyouz VS09Profil de mission du vol Soyouz VS09. Objectif : mise en orbite de deux satellites Galileo.
Crédit image : Arianespace / Lavotchkin

 

 

Anomalie

Malheureusement, tard dans la nuit, un message sur twitter annonçait une anomalie qui faisait également l'objet d'un court communiqué de presse :

"Les observations complémentaires collectées après la séparation des satellites de la mission Soyuz VS09 pour Galileo FOC M 1 mettent en évidence un écart entre l'orbite atteinte et celle prévue.

Des investigations sont en cours. Des informations seront données à l'issue d'une première revue d'exploitation des données du vol, qui se tiendra le 23 août 2014".

 

GALILEO en MEO

L'orbite visée pour les deux satellites d'une masse d'environ 715 kg chacun est une orbite MEO (Medium Earth Orbit) circulaire à 23 522 km et inclinée à 55° par rapport à l’équateur.

Arianespace - Soyouz-VS09 - Anomalie orbite - Galileo -Twitter

 

Doresa et Milena prennent la tangente

Ce n’est qu’après la séparation des satellites, et en temps différé, que l’exploitation progressive des informations fournies par les stations de télémesure de l’ESA et du CNES a révélé que l’orbite atteinte n’était pas conforme à celle prévue.

Selon un autre communiqué d'Arianespace, "l’état et le positionnement de l’étage supérieur Fregat et des deux satellites sont stables et ne présentent aucun risque pour les populations. L’étage Fregat a d’ailleurs été vidangé de ses ergols résiduels et dépressurisé de façon normale". J'ignore si l'étage Fregat est sur la bonne orbite de parking.
A ce stade, avant des explications plus complètes, il est prématuré d'évoquer les conséquences sur la suite du déploiement du premier grand programme spatiale de l'Union Européenne, qui a déjà connu des difficultés et des retards dans son développement et sa mise en oeuvre.

Une explication possible pourrait être la mauvaise orientation de la poussée du moteur Fregat pendant la deuxième phase propulsée.

 

Orbite excentrique : la navigation divague

Selon les premières conclusions publiées par Arianespace, les deux satellites Doresa et Milena seraient sur une orbite très elliptique avec un périgée à environ 13700 km et un apogée à 25900 km. L'erreur d'inclinaison de 5° environ sera très difficile à corriger : les manoeuvres destinées à modifier l'inclinaison du plan orbital sont très coûteuses en ergols, comme on l'a vu récemment dans un article sur les manoeuvres de l'ATV.

Une complication importante en perspective sur l'orbite MEO avec deux futurs "débris" ?

 

Changer d'itinéraire

Après ce vol VS09, il était initialement prévu qu'Arianespace assure avec ses lanceurs Soyouz et Ariane 5 le déploiement des 20 autres satellites de la constellation Galileo déjà commandés à l’industrie. Au final, les 26 premiers satellites de la constellation Galileo (quatre IOV et 22 FOC) devaient être mis en orbite. Un nouveau vol de Soyouz avec des satellites Galileo était prévu avant la fin de l’année 2014. Cet échec devrait entraîner un nouveau retard sur un programme qui en a déjà accumulé beaucoup...

 

En savoir plus :

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...