Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 19:30

Il s'agit d'une partie la mer des Wadden, le long de la côte des  Pays-bas. L'image a été acquise par le satellite Spot 4 le 8 mai 2006. Elle couvre une zone d’environ 60 km sur 70 km et la résolution est de 20 mètres. L’image présentée ici est une composition en couleurs naturelles. Elle met en évidence les chenaux de marée et les barres sableuses dans ces eaux peu profondes.

Image du mois - Aout 2010Image de la mer des Wadden acquise le 8 mai 2006 par le satellite Spot 4
(Copyright CNES – Distribution Spot image)


La limite entre la mer du nord et La mer des Wadden est matérialisée par les îles de la Frise, avec sur cette image du sud au nord, Texel, Vlieland et une partie de Terschelling qui font partie des îles de la Frise occidentale. Ce chapelet d’îles se prolonge à l'est avec les îles danoises avec les îles allemandes de la Frise orientale. On distingue également un trait fin oblique : c’est l’Afsluitdijk, une digue qui sépare la Mer des Wadden au nord du Zuiderzee au sud. Construite entre 1927 et 1933, cette digue a transformé une lagune salée reliée à la Mer du Nord en une retenue d’eau douce. La digue mesure 32 kilomètres avec une largeur de 90 mètres. Elle fait partie des grands travaux du Zuidersee décidés par Cornelis Lely (1854 - 1929), ingénieur, qui a été ministre des transports et des aménagements hydrauliques. Il a donné son nom à la ville de Lelystad (un peu au sud de la zone couverte par cette image).

 

La mer des Wadden, un environnement exceptionnel classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Protégée dans le cadre d'un accord de coopération internationale entre les Pays-Bas , l’Allemagne et le Danemark depuis 1982, la mer des Wadden a été inscrite en juin 2009 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, en tant qu'écosystème tempéré remarquable de zones humides côtières. C'est le premier site naturel inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en Allemagne. Deux tiers de la surface de la mer des Wadden sont classés. La description suivante est une courte synthèse des arguments mis en avant dans le dossier de candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La mer des Wadden est le plus grand système de vasières et d’étendues sableuses intertidales d’un seul tenant au monde. Elle offre encore des processus naturels intacts et comprend une multitude de zones de transition entre la terre, la mer et les milieux d’eau douce.

C’est un exemple exceptionnel d’un littoral à barres de sable très complexe sous climat tempéré dans des conditions d’élévation du niveau des mers : la dynamique des processus naturels entretient une diversité d’îles barrières, de chenaux, d’étendues de terre, de barres sableuses, de marais salés, etc. Pour cette raison, c’est également une des zones côtières les mieux étudiées de la planète.

Du point de vue de la biodiversité, les nombreuses zones de transition entre la terre, la mer et l’eau douce expliquent la variété et le nombre d’espèces. Les changements journaliers de la marée, avec une forte dynamique de salinité, lumière, oxygène et température, créent un habitat très particulier pour une faune et une flore très riches.

La productivité de la biomasse de la mer des Wadden est une des plus élevées du monde. Les marais salés hébergent environ 2300 espèces de la flore et de la faune. Les zones marines et saumâtres accueillent 2700 espèces supplémentaires ainsi que 30 espèces d’oiseaux reproducteurs.

La mer des Wadden est l’une des zones les plus importantes au monde pour les oiseaux migrateurs. Selon le site de l’UNESCO, il peut y avoir dans la mer des Wadden plus de six millions d’oiseaux présents simultanément. 10 à 12 millions d’oiseaux y viennent chaque année. Pour 29 espèces d'oiseaux, la mer des Wadden accueille plus de 10% de la population mondiale migratrice.

 

Des menaces de pollution : l’exploitation pétrolière, le trafic maritime et les munitions immergées après les guerres mondiales

Les îles de la Frise ont été des destinations touristiques dès le dix-neuvième siècle. Elles sont maintenant en partie protégées en tant que réserve naturelle internationale. Néanmoins, l’exploitation de gaz et de pétrole la proximité des estuaires pollués de l'Ems, de la Weser et de l'Elbe et le trafic maritime important dans la région, avec les ports de Brême, Hambourg et Rotterdam, sont des risques réels pour l’environnement.

Après la Première Guerre mondiale, des stocks de munitions récupérés par les alliés ont été jetés en mer près de plusieurs des îles de la frise. Ces munitions, dont l’état peut être très dégradé, sont susceptibles de contenir des produits chimiques et sont une menace supplémentaire pour l’environnement. La Convention pour la protection du milieu marin de l'Atlantique du Nord-Est ou Convention OSPAR (OSPAR pour « Oslo-Paris ») qui développe depuis 1998 les coopérations internationales pour la protection du milieu marin de l'Atlantique du nord-est. OSPAR intègre un groupe « biodiversité » qui travaille sur ce problème des munitions immergées.


D’autres exemples d’images satellite de la mer des Wadden :


Wadden Sea - Meris - 08-01-2010 - 10h44 Wadden Sea - Meris - 15-04-2010 - 09h53 Wadden-Sea---Meris---19-07-2010---10h07.jpg

Trois extraits d’images MERIS acquises par le satellite européen ENVISAT en janvier, avril et juillet 2010.
Un rehaussement de contraste a été appliqué par Planète Sciences Midi-Pyrénées.
Sauf pour l'image de gauche, la zone couverte a une largeur d'environ 400 km.
Crédit image : Agence Spatiale Européenne (ESA)

 

Wadden-TSX.jpgLe sud de l’île de Sylt dans la partie nord des îles de la Frise vue par le satellite Terrasar-X.
L’illustration présentée combine deux images radar acquises en avril et mai 2008, colorées
respectivement en rouge et en vert. La superposition des deux images, correspondant à des marées différentes met en évidence en couleur bleue les vasières et les chenaux de marée. L'image couvre
une zone d'environ 30 km de côté (crédit image : DLR)

 

La famille des satellites Spot : un outil opérationnel depuis 1986 et la préparation de la relève

Le satellite Spot 4, fabriqué par EADS Astrium, a été lancé en 1998. Il est toujours pleinement opérationnel, bien au-delà de sa durée de vie théorique initiale. Aux côtés de Spot 5, lancé en 2002, qui produit des images d’une résolution de 2,5 mètres, il constitue la flotte actuelle des satellites exploités par Spot Image, filiale d’Astrium Services. La conception et la fabrication satellite Spot 6 et Spot 7 a été confiée à EADS Astrium par Spot Image pour assurer la continuité des missions, avec des performances améliorées, en résolution (2 mètres), réactivité et durée de vie. Le champ couvert sera de 60 km par 60 km. Cette caractéristique double de haute résolution et de large couverture est un des principaux critères de succès de la famille des satellites Spot. Les lancements sont prévus en 2012 et 2014.

 

 

En savoir plus :

 

Suggestions d'utilisations pédagogiques en classe :

  • Etude bibliographique sur les écosystèmes côtiers.
  • En cherchant des images MERIS sans nuages sur des zones côtières particulières, évaluer les changements de l'environnement au long de l'année. Vérifier si on peut voir la dynamique liée aux marées.

 

Les quiz image des mois précédents :

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Quizz-du-mois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...