Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 21:25

Depuis la fin du mois de juillet 2010, la mousson a causé des inondations catastrophiques au Pakistan. Au moins 1500 personnes ont péri et le nombre de sinistrés est estimé par les Nations Unies à 20 millions. Plus de 20% de la surface du pays est directement touchée. Les dégâts sur l’habitat, les infrastructures, les récoltes et le bétail entraînent un besoin d’aide humanitaire massif. L'appel de l'ONU pour le Pakistan commence à être entendu… Kristalina Georgieva, commissaire européenne en charge de l'aide humanitaire, se rendra sur place le 23 août.

 

La contribution des satellites d'observation et du service européen GMES :

Comme pour d’autres catastrophes majeures en 2010, de nombreux moyens spatiaux sont mis à contribution pour collecter des images et fournir des informations pouvant faciliter le travail des secours, dans la phase appelée « emergency response ». L’ampleur de l’évènement et sa durée mobilisent toujours des équipes européennes comme celles du service européen GMES SAFER qui a été déclenché le 30 juillet 2010 par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et le programme alimentaire mondiale des Nations Unies (World Food Programme, WFP). La charte internationale, qui mobilise les moyens des agences spatiales nationales a été activée le 1er août.

La fourniture de cartes de situation en urgence amène les équipes concernées a assurer une permanence 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. C’est le cas par exemple pour les équipes « gestion des crises et des risques » de Spot Image (qui, à côté de l’acquisition des images, assure également la coordination opérationnelle du service SAFER), d’Infoterra, du SERTIT ou le centre de crise (ZKI) du DLR (Agence Spatiale Allemande), qui réalisent la cartographie rapide ou la production de cartes de référence ou de prévision de l’évolution de la situation. D’autres équipes européennes (Geomer GmbH dans les exemples ci-dessous) apportent également leur expertise sur des domaines particuliers. Un réseau d’une cinquantaine de sociétés de service et de laboratoires spécialisés contribue au service GMES SAFER en fonction des types de crise à traiter.

Les illustrations ci-dessous sont des exemples d’images et de produits cartographiques fournis aux équipes en charge des secours et des interventions sur le terrain. Le travail démarré fin juillet se poursuit : Même si le niveau des eaux a baissé dans le nord, les inondations s’étendent désormais au sud du pays, très peuplé et dont le relief est plus bas.

Pour ce type de catastrophe touchant de larges zones, les satellites offrant une large couverture, tout en ayant une haute résolution, sont les plus adaptés.

 

Aster PIA13343Image acquise le 18 août 2010 par le satellite Terra (Capteur ASTER, Advanced Spaceborne
Thermal Emission and Reflection Radiometer) de la NASA et couvrant la ville de Sukkur le long du
fleuve Indus dans la province Sindh au sud-est du Pakistan. La zone couverte est d’environ
60 km sur 80 km. La ville compte 500.000 habitants.
Crédit image : NASA / GSFC / METI / ERSDAC / JAROS et équipe U.S./Japan ASTER Science Team.

 

p3300 b654d65abd0e0c8de08a3b30011005e9pakistan indus inonda p3300 4e4a0aaabf4d78a7ac355f789f74c417pakistan indus inonda

Couples d’images acquises par le satellite Spot 5 dans la zone confluent de l'Indus et de
la rivière Kaboul. A gauche, image acquise le 18 juin 2010. A droite, image acquise le 2 août 2010.
Ces images ont été acquises à la demande du service GMES SAFER (activation n°48).
Elles ont été utilisées pour la cartographie des zones inondées. Spot 5 combine haute résolution et large couverture. Copyright CNES – Distribution Spot Image.

 

SERTIT_SAFER_GERS048_P16_Pakistan_Sukkur_floodextent_200k_m.jpgCarte produite par le service de cartographie rapide du SERTIT (Université de Strasbourg) dans le cadre de l’activation n°48 du service GMES SAFER : évolution des zones inondées dans la région de Sukkur entre le 10 et le 18 août 2010. Les images utilisées proviennent du satellite Radarsat-2. Crédit image : SERTIT.

 

DLR_20100806_pakistan_flood_DeraIsmailKhan_detail_medium.jpgCarte réalisée en urgence par le centre de crise ZKI du DLR à partir de plusieurs images satellites
acquises avant et après les inondations par cartographie rapide sur la zone de Dera Ismail Khan.
L’image utilisée pour identifier la zone inondée a été acquise par le satellite TerraSAR-X le 5 août 2010. Crédit image : DLR.

 

Reference---Scenario-Simulation---Warsak---Infoterra.jpgExemple de simulation de scénarios d’évolution de la situation (hypothèse d’une rupture de barrage).
Ces produits spécialisés, réalisés par Infoterra et Geomer dans le cadre de l’activation SAFER n°48,
apportent aux équipes de secours un support pour planifier l’implantation des hébergements
temporaires pour les sinistrés. Cette carte a été livrée aux équipes du Programme Alimentaire Mondial.
Pour le relief, les données utilisées sont le produit Reference 3D de Spot Image. Le fond de carte
est une carte topographique russe à l’échelle 1/100000. La simulation hydraulique est réalisée par
Geomer GmbH.  Crédit image : Infoterra et Geomer GmbH.

 

En savoir plus :

 

Suggestions d’utilisations pédagogiques en classe :

  • Recenser les différents satellites et les autres sources de données utilisées pour les exemples de produits présentés ici ou accessibles sur les sites cités en référence. Analyse des contributions respectives et caractéristiques spécifiques de chaque satellite.
     
  • Exercice de cartographie par comparaison d’images avant / après. Peut se faire avec des impressions papier d’images ou en projetant (video-projecteur) des images sur un tableau blanc (dans ce cas la délimitation des zones peut être faite au marqueur.
  • Etude bibliographique du risque inondations dans le monde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...