Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 22:13

Alors que le 25ème anniversaire du lancement du premier satellite Spot était un des temps forts de la Novela 2011 à Toulouse, il était normal que notre quiz image du mois de septembre s’intéresse aux premières images des satellites Spot.

Il s’agit en fait d’un clin d’œil puisque l’image présentée ici a été acquise alors que le satellite n’était pas encore en orbite.

 

Un essai au sol de l’instrument HRV du satellite Spot 4

Philippe Delclaux, qui a consacré toute sa carrière aux satellites d’observation de la Terre, d’abord au CNES puis chez Spot Image et enfin chez Astrium Services, donner volontiers quelques explications sur l’origine de cette image étonnante.

 

Quiz image - Septembre 2011

Extrait d’une image acquise par un des instruments de Spot 4 au cours d’un essai au sol réalisé à partir du radôme de mesure d’antennes d’Astrium à Toulouse.

 

« L’image présentée ici sous forme numérique, c'est du Spot 4. Il s’agit d’un essai effectué depuis le radôme du bâtiment B d'Astrium, avec un modèle de qualification, pas le modèle de vol). On reconnaît les hangars de l'aérodrome de Lasbordes, et l'église de Lasbordes qu'on longe en montant vers Balma.

Compte tenu de la longue focale, tout ça est un peu aplati ... Cet essai avait permis de mettre en évidence un problème sur les détecteurs de la bande B2, le rouge qu'on utilisait et qu'on utilise toujours pour faire le noir et blanc à 10 mètres de résolution (appelé improprement « panchro » sur le satellite Spot 4). Sur Spot 5, on est revenu à une vraie bande panchromatique. »

 

Deux personnes ont presque trouvé la bonne réponse…

Pour Robou, « Ce sont les hangars de Supaéro et de l'Ensica sur l'aérodrome de Toulouse Lasbordes ! Le clocher visible est celui de La Manne à 1 ou 2 kilomètres. Grâce à Google Earth, on tire un trait et on peut conclure que ça a été pris à la coupole des locaux d'Astrium ! Donc pour un test d'optique de satellite, mais je n'arrive pas à trouver lequel ! Super travail de détective… »

Nicolas a proposé une réponse similaire : « Cette image a été prise à proximité de Toulouse par un capteur d'un satellite mais au niveau du sol. On distingue nettement les hangars de l'aérodrome de Lasbordes et le village de Balma en arrière-plan. Je dirais que la photo a été prise depuis les locaux d'Astrium et il s’agit peut-être du satellite Pléiades. »

Bien vu mais il ne s’agissait dont pas de Pléiades mais de Spot 4… Avec Google Earth, il est possible de se faire une idée de la zone observée et de l’endroit d’où l’image a été prise.

 

Quiz septembre 2011 - Google Earth - Radome Astrium - BalmaLocalisation du radome d’Astrium à Toulouse et de la zone couverte par l’image. On distingue
l’aérodrome de Lasborde, la rocade, la Cité de l’espace et les anciennes pistes de Montaudran.
Copie d’écran réalisée avec Google Earth.

 

La VRAIE première image de Spot 1

Un essai similaire a été effectué avec l’instrument de Spot 1. On peut dire que c'est la VRAIE première image de SPOT 1 : même type de manip, mais des moyens de traitement de l’époque, en particulier reproduction couleur faite par superposition de clichés noir et blanc à travers des filtres colorés et autres petites prouesses informatiques… Le JPEG n'avait pas encore été inventé !

Michel Courtois était à l’époque chef de projet du programme Spot 1. Il se souvient parfaitement des détails de ces essais :

« Sur Spot 1, l'essai a été mené avec le modèle d'ingénierie de l'instrument pour ne pas avoir le problème de pollution à l'air qui aurait rendu impossible une telle expérience avec un modèle de vol. L' instrument a été placé dans le radome de mesure de diagramme d' antenne d' Astrium, le radome avec une face ouverte, le HRV vertical pouvant se mouvoir en rotation horizontale avec le système prévu normalement pour le déplacement d' antennes. Les barrettes CCD étaient donc verticales et le balayage rotatif horizontal. Un enregistreur du CRIS (traitement et réception des images a été couplé au dispositif pour enregistrer les images et les visualiser en quick look puis en format print. »

Le résultat est l'’image de la colline de Balma avec le château sur la colline présenté ci-dessous (il s’agit ici d’une photographie papier scannée).

Il s’agissait d’un essai « end-to-end » destiné à vérifier la totalité de la chaîne image : acquisition, traitement à bord, enregistrement, télémesure, décommutation et visualisation au sol…

« Des images ont été enregistrées en position fixe et visualisées chez SEP Image (NDLR : aujourd’hui Cassidian). Deux phénomènes bizarres ont été mis en évidence : le passage d'un train qui en quick look montrait des fluctuations de signal, et des réflexions dues à l'absence de masques internes au HRV qui ont été renforcés sur les modèles de vol.

Cela a permis de vérifier le bon fonctionnement de l'instrument, il faisait des images, du traitement de la télémesure, et de la bonne décommutation des images y compris le compresseur bord. »

 

Gilbert Pauc, qui travaillait alors au CNES sur les traitements au sol, complète : « Côté Segment Sol, nous avons été très soulagés de voir une image qui avait traversé avec succès l’enregistreur magnétique et le synchro-décommutateur. »

 

SPOT 1 - Première image - Coteaux de St Orens - UARSTLa vraie première image de Spot 1, réalisée à l’occasion d’un essai au sol d’un modèle d’ingénierie
de l’instrument HRV. Extrait d’une photographie scannée aimablement fourni par Philippe Delclaux.

 

En savoir plus :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Quizz-du-mois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...