Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 06:56

L’image du quiz du mois de juin provient du satellite Spot 5. L’extrait publié montre une toute petite partie de la forêt des landes, au sud d’Arcachon et de la dune du Pyla à l’est de Biscarosse plage. Je pensais que c’était un quiz particulièrement difficile mais quatre personnes ont trouvé la bonne réponse entre le 1er et le 8 juillet 2011 : Cyrille, Jérémie, Christelle et Serge.

Spot - Arcachon - 15-02-2007 Image de la dune du Pyla acquise le 15 février 2007 par le satellite Spot 5. La résolution est réduite
par rapport à l’image d’origine. Copyright CNES – Distribution Astrium Services / Spot Image.

 

L'image dont a été extraite le quiz du mois de juillet a elle été acquise le 6 juin 2006 (dont bien avant la tempéte Klaus de 2009) par le satellite Spot 5. Elle est traitée en couleurs naturelles et corrigée en géométrie pour être superposable à une carte et exploitable dans un système d'information géographique (SIG).

Foret-des-landes---localisation-extraits-image-Spot-5.jpg

Spot 5 - 06-06-2006 - Extrait 1 - Cote landaise

Spot 5 - 06-06-2006 - Extrait 3 - Cote landaiseSpot 5 - 06-06-2006 - Extrait 2 - Cote landaise

Trois images de la côte landaise au sud d'Arcachon extraite d'une scène Spot 5 acquise en juin 2006.
En haut à droite, la dune du Pyla, la réserve naturelle du banc d'Arguin et les dunes de Ginestras.
Au mileu, la pointe d'Arcachon et La Salie. En bas à droite, au sud-est de l'étand de Cazaux et de
Sanguinet, Biscarosse-Plage et l'extrémité nord de l'ex-centre d'essais des landes de la DGA, le CELM
(Centre d'Essais de Lancements de Missiles) où ont été effectués les cinq tirs d'essais en vol du missile
balistique M51. C'est également au CELM que se déroule fin aôut le C'SPACE, le rendez-vous pour les
étudiants et les clubs de jeunes passionnés d'espace, organisé par le CNES et Planète Sciences
. Cliquer
sur les vignettes à droite pour les voir en pleine résolution (réduite d'un rapport deux par rapport
à l'image d'origine). Copyright CNES
- Distribution Astrium Services / Spot Image.

Voici la première bonne réponse postée par Cyrille le 1er juillet : « Cette photo a été prise juste à l'est de Biscarosse plage, plus exactement entre l'océan et le lac de Cazaux et de Sanguinet. Pour le satellite je penche pour Spot 5. En cette veille de vacances, vous avez choisi un bel endroit ! »

Jérémie précise que « La route au centre est la D305. Sur Google Earth, le quadrillage est moins marqué que sur l'image mais reste typique de la forêt des Landes ».

Serge rajoute : « Cette photo a "une odeur de vacances" elle a été prise dans le sud ouest de la France en région Aquitaine, dans les Landes prés de Biscarrosse plage. (44°27'23.72"N, 1°13'46.04"O), la région la plus boisée de France, touchée à Luxey par les premiers incendies de l'été. Cette photo permet de voir le maillage des routes forestières traversant les forêts de pins maritimes ainsi que les stades d'exploitation des différentes parcelles de la forêt. »

  

La forêt des landes vue par Spot 5

Avec une superficie proche d’un million d’hectares, c’est le plus grand massif forestier d’Europe occidentale. Il s’étend sur trois départements du sud-ouest de la France : la Gironde, les Landes, les Lot-et-Garonne.

Le relief : il n’y en a pratiquement pas, à l’exception des dunes. Avec des altitudes inférieures à 165 mètres, l’absence de relief et la présence d’un cordon de dunes le long du littoral ne facilitent pas l’écoulement des eaux et expliquent que les landes sont historiquement une zone humide, avec de nombreux lacs. Une seule brèche, au nord, dans le cordon de dunes d’environ 200 km de longueur : le Bassin d'Arcachon.

La dune du Pyla, la plus haute dune d'Europe, donne un repère pour évaluer les distances dans l’image : elle mesure 500 mètres de largeur et 2700 mètres de longueur, avec une hauteur atteignant presque 120 mètres.

Aujourd’hui, même si une petite partie de la forêt des landes est naturelle (près de Lacanau, Arcachon, La Teste de Buch, ou Biscarrosse), les landes, c’est d’abord et surtout une forêt plantée, constituée en très grande majorité de pin maritime. La culture des pins est intéressante sur le plan économique : les arbres s'implantent facilement peuvent être exploités rapidement (40 ans). Cette forêt est principalement privée avec quelques zones domaniales près du littoral. Les tempêtes hivernales récentes, comme Klaus en janvier 2009, dix ans après la tempête Martin, ont beaucoup affecté la forêt landaise avec de graves conséquences sur l’activité sylvicole : la durée nécessaire à la croissance des arbres a découragé certains exploitants et entraîné de nouvelles reconversions d’activités.

  

Foret des landes - pin maritime - MimizanForêt des Landes près de Mimizan.
Crédit image : Gédéon

La plantation de la forêt des Landes est un exemple d’action spectaculaire de l’homme sur la nature : elle a commencé au 18ème siècle avec l’objectif de fixer les dunes et assainir les sols. En moins d’un siècle, le paysage traditionnel des landes a été bouleversé.

Une analyse attentive de l’image Spot 5 permet d’identifier dans la forêt les différentes activités et aménagements : des parcelles homogènes où les arbres ont le même âge et la même taille, les zones de coupe rase pour l’exploitation du bois, les aménagements destinés à lutter contre les incendies (coupes larges servant de pare-feux) ou limiter leur progression (chemins d’accès pour les véhicules des pompiers, bassins de stockage d’eau). Ces aménagements ont démarré après les grands incendies des années cinquante.

Extraite d’une scène acquise par le capteur MERIS du satellite européen ENVISAT, l’image ci-dessous, en couleurs naturelles, permet de situer immédiatement les limites de la forêt des landes, dont la couleur vert foncé contraste avec les autres partie de l’image : un triangle de 220 km de longueur dans la direction nord-sud sur environ 130 km de largeur d’est en ouest. Au nord, la forêt des landes est délimitée par les régions viticoles du bordelais et du Médoc. Au sud, c’est l’Adour qui marque la limite des landes de Gascogne.

 

Envisat - Meris - 25-05-2011 - 10h53 - FR

Extrait d’une scène acquise par le satellite européen Envisat le 25 mai 2011 à 10h53 UTC.
La résolution est celle de l’image d’origine, environ 300 mètres.
Crédit image : Agence Spatiale Européenne.

  

Qui veut gagner des billons ? La charrue avant les bœufs, ou plus exactement le semis avant la charrue…

Avant l’implantation massive de pins, les habitants de la région pratiquaient une forme originale d’agro-pastoralisme pour nourrir les familles, regroupées dans des « airials », de petits hameaux isolés : un élevage extensif de brebis dans la lande assurait la production d’engrais. Cet engrais était utilisé pour la culture de seigle principalement en sur billons, limitant l'influence de l'humidité sur les graines. 

Foret des landes - écomusée de MarquèzeSur l'airial de l'écomusée de Marquèze.
Crédit image : Gédéon

C’est de cette époque que vient l’image du berger landais sur ses échasses, surélevé pour surveiller les troupeaux, se déplacer rapidement et au sec, tout en évitant les épines d’ajoncs. 

Deux cultures étaient exploitées sur la même parcelle : en automne, après épandage du fumier, on sème le seigle à la volée, puis on le relève en « billons ». Au printemps, on vient intercaler une seconde céréale, du maïs ou du millet entre les rangs de blé, qui maintiennent un sol suffisamment humide. Ce mode de culture mixte, effectué en continu sans jachère, demande beaucoup de main d’œuvre.

 

Berger Landais

Photographie d’un berger landais

 

Les grands travaux et la ruée vers l’or blanc : du pin sur la planche…

Les pins remplacent le pain… L’implantation du pin, instaurée par l’état, entraîna l'expropriation et la disparition de ces populations, qui se recyclèrent tant bien que mal dans l'industrie du bois et du gemmage.

La loi du 19 juin 1857 impose à toutes les communes des Landes de Gascogne de planter leurs territoires de pins maritimes. Cette décision sonne le glas du système agro-pastoral et donne naissance à la forêt des Landes. Un des objectifs est le développement du gemmage, l’exploitation de la résine des pins, "l'or blanc" des Landes de Gascogne, pour la production d'essence de térébenthine et de colophane. Le gemmage est lui-même progressivement concurrencé par les pays où la main d'œuvre est moins chère puis par les produits pétroliers qui se substituent à la colophane et à l'essence de térébenthine. En 1990, le gemmage disparaît définitivement de la forêt des Landes, après plus de 2000 ans d'existence. Entre-temps, l’industrie du bois et du papier s’est développée.

A partir des années 70, des exploitations agricoles intensives se développent, notamment pour la culture du maïs.

 

En savoir plus :

 

Suggestions d’utilisations pédagogiques en classe :

Si vous êtes dans les environs, visitez l’écomusée de Marquèze : on y accède en petit train, c’est le côté folklorique mais la visite guidée de l’airial, de ses bâtiments et le musée sont très instructifs.

 

Les autres quiz image :  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Quizz-du-mois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...