Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 16:30

Comme au bon vieux temps...

Un peu plus grosse que les capsules Mercury de l'étoffe des héros mais, de loin, ça ressemble... La capsule Dragon vient d'amerrir.

 

SpaceX---Dragon---Amerrissage---Splashdown---JSC---2012E05780.jpg

Une des premières photos de la capsule Dragon en mer, attendant la récupération

 

Froid dans le dos, chaud devant...

Il y a quelques jours, le vaisseau Dragon s'approchait de la station spatiale internationale avant de s'y arrimer le 25 mai. Andre Kuipers, astronaute néérlandais de l'ESA (Agence Spatiale Européenne) avait pris ces deux photographies spectaculaires avec les montagnes rocheuses et la Namibie en arrière plan. Pas ou peu de nuages et belle lumière...

 

ISS---Dragon---Montagnes-rocheuses---Kuipers---ESA-NASA.jpg

ISS - Dragon - Namibie - Kuipers - ESA-NASALe vaisseau-cargo Dragon vu depuis l'ISS avec les montagnes rocheuses (en haut) et la Namibie
(en bas) en arrière plan
. Crédit image : ESA / NASA

 

Désarrimage et rentrée atmosphérique : ça chauffe pour le Dragon

Le jeudi 31 mai 2012, 9 jours après son lancement par une fusée Falcon 9, le vaisseau cargo Dragon de SpaceX a été désarrimé du module Harmony de l’ISS a 8h07 UTC (4 :07 EDT). Ensuite, à 8h49 UTC, il a été libéré du bras robot Canadarm2 de la station spatiale, sous le contrôle des deux ingénieurs de vol Andre Kuipers et Joe Acaba.

La rentrée atmosphérique destinée à freiner le vaisseau et préparer son retour sur Terre a commencé effectivement à 14h51 UTC.

 

  SpaceX---Dragon---splashdown---08-12-2010.jpg

L'amerrisage du premier vaisseau Dragon en décembre 2010. Crédit image : SpaceX

 

Retour sur la mer ferme

15h44 UTC : Mission accomplie ! Il s'est écoulé moins de 7h45 entre le désarrimage de l'ISS et le contact avec la surface de l'eau.

Contrairement à la méthode employée par les russes, dans le cas de Dragon, il s’agit d’un amerrissage : après l’ouverture des parachutes (deux auxiliaires et trois principaux de 47 mètres de diamètre), la capsule vient d’effectuer son « splashdown » dans l’océan Pacifique à l’ouest de la péninsule de Basse-Californie au Mexique.

Ci-dessous, une vidéo sur Youtube montrant la séquence d'ouverture des parachutes (Note : il s'agit d'un test de largage à haute altitude effectué en août 2010). Les deux parachutes auxiliaires de petite taille servent à stabiliser la capsule et à réduire sa vitesse avant l'ouverture des parachutes principaux. Sans eux, la vitesse entraînerait une tension trop élevée sur les sangles au moment de l'ouverture des prachutes principaux.

 

 

 

Vidéo montrant la séquence de récupération sous parachute. Test de largage à haute altitude
effectué en août 2010. Dans les 10 première secondes, on peut voir fugitivement la grue volante
qui procède au largage. Crédit image : SpaceX

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...