Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 19:37

Les précipitations qui touchent l'Australie depuis la fin décembre ont provoqué des inondations sans précédent depuis un demi-siècle en Australie, dans la région du Queensland. 200.000 personnes réparties sur un territoire grand comme la France et l'Allemagne réunies sont touchées. La ville de Rockhampton est pratiquement isolée du monde.

Même si le ciel reste nuageux, des images satellites acquises récemment (le 2 janvier) permettent de se faire une idée de la situation quand on les compare à des images acquises avant les pluies (j'ai mis ici une image du mois de septembre 2010) et qui servent de référence.

 

ENVISAT - RR - Australie - 12-09-2010 - 23h34Extrait d'une image de la région du Queensland acquise le 12 septembre 2010 à 23h26 UTC par
le capteur MERIS du satellite européen Envisat. Crédit image : Agence Spatiale Européenne (ESA)

 

ENVISAT - RR- Australie - 02-01-2011 - 23h34Extrait d'une image de la région du Queensland acquise le 2 janvier 2010 à 23h34 UTC par le capteur
MERIS du satellite européen Envisat. Crédit image : Agence Spatiale Européenne (ESA)

 

Un désastre de "proportion biblique"

C'est Andrew Fraser, le trésorier de l'état du Queensland, qui a utilisé cette expression à propos des inondations dans la nord-est de l'Australie : "In many ways, the flooding is a disaster of biblical proportions"

Il est frappant de voir les traces marrons sur l'image du 2 janvier : ce sont les cours d'eau chargés d'eaux boueuses qu'on discerne à peine sur l'image de septembre. On voit également nettement l'embouchure en aval de Rockhampton.

Les deux extraits ci-dessus sont en résolution réduite. J'ai également extrait deux zones plus réduites centrées sur la zone de Rockhampton, la plus touchée par les inondations. A nouveau, il y a les deux mêmes images acquises avant et après les inondations. J'ai ajouté une copie d'écran de Google Earth pour vous aider à localiser les principales zones habitées sur les images.

 

ENVISAT---Australie---Rockhampton---12-09-2010---23h26.jpgExtrait centré sur Rockhampton à partir d'une image acquise le 12 septembre 2010 à 23h26 UTC par
le capteur MERIS du satellite européen Envisat. Crédit image : Agence Spatiale Européenne (ESA)

 

ENVISAT---Australie---Rockhampton---02-01-2011---23h34.jpgExtrait centré sur Rockhampton à partir d'une image acquise le 2 janvier 2010 à 23h34 UTC par
le capteur MERIS du satellite européen Envisat. Crédit image : Agence Spatiale Européenne (ESA)

 

Etonnant ou inquiétant, compte tenu de l'inondation, on distingue sur les deux images mais c'est plus net sur l'image de réference du mois de septembre, des tâches de couleur orange vif : ce sont les bassins de résidus d'extraction de l'aluminium de l'usine de Gladstone que j'ai déjà évoquée dans un article sur la coulée de boues rouges de l'usine de Kolontar en Hongrie.

 

Google-Earth---Rockhampton.jpg

Copie d'écran obtenue à partir de Google Earth. Crédit image : Google Earth

 

Activation de la charte internationale "Espace et catastrophes majeures"

La charte internationale "Espace et catastrophes majeures" a été activée le lundi 3 janvier par l'USGS (US Geological Survey) pour le compte de l'autorité australienne de gestion des urgences (Emergency Management Australia). C'est Geoscience Australia qui gère cette activation (rôle dit de "Project Management" ou PM Charte).

Je n'ai pas encore vu de produits publiés au titre de cette activation.

 

 

En savoir plus :


Suggestions d'utilisations pédagogiques en classe :

  • Exercices de cartographie rapide en utilisant des images avant et après la crise, comme les deux exemples ci-dessus. La présence des nuages compliquent le travail. Intéressant : en classe de manière collective, avec un videoprojecteur sur lequel on affiche les deux images. Ensemble, les élèves essaient de détourer le mieux possible les zones inondées.
  • De manière complémentaire, en s'appuyant sur Google earth ou sur un atlas papier, positionner sur l'images les principaux cours d'eau, les villes et les lieux intéressants : on crée ainsi une carte de référence à partir d'images spatiales.
  • Voir également les autres suggestions dans les articles sur la gestion des risques et des catastrophes naturelles.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...