Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 14:32

Grèce, premier pays à entrer dans l’Euro. Les représentants du gouvernement français qui n’assistent pas aux rencontres de l’Euro. Etonnant : ce n’est pas monnaie courante !

En fait, il s’agit de football et de l’Euro 2012 qui démarre le vendredi 8 juin 2012. A 18h00, le match d’ouverture opposera la Grèce et la Pologne dans le tout nouveau stade national de Varsovie. Le même jour, la Russie rencontre les tchèques à Wrocław. Des tchèques en Euro ?

Le 1er juillet, la finale se jouera à Kiev, dans le stade olympique de la capitale Ukrainienne. D’ici là, les seize équipes participantes se départageront à l’occasion de 31 matches joués sur 8 stades polonais (Varsovie, Poznań, Wrocław, Gdańsk) et ukrainiens (Kiev Donetsk Kharkiv Lviv). Et à la fin, l'Allemagne gagne ?

 

Pas de ballon pour ceux qui soutiennent celle au ballon

A Kiev, à un peu plus de 100 kilomètres au sud de Tchernobyl, le volet ukrainien de l’Euro 2012 a pris une tournure très politique : après la France, le gouvernement britannique a annoncé qu'aucun membre officiel n'assisterait aux matchs de l'Euro en Ukraine. Une décision prise pour protester contre la condamnation de l'opposante Ioulia Timochenko. Le Parlement européen a également adopté fin mai une résolution appelant à la «libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers condamnés pour des motifs politiques, y compris les dirigeants de l'opposition.»

 

Les stades de l’Euro 2012 vus du ciel

Les deux images suivantes ont été prises par le satellite Pléiades 1A et montrent les deux stades où se joueront le match d’ouverture et la finale.

 

Pleiades - Ukraine - Kiev - Stade Olimpiski - Euro-copie-2En Ukraine à Kiev, le stade olympique vu par le satellite Pléiades. Extrait d’une image acquise
le 27 mai 2012. Copyright CNES 2012 – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

Pléiades - Pologne - Varsovie - National stadium -copie-1En Pologne à Varsovie, le stade national vu par le satellite Pléiades. Extrait d’une image acquise
le 22 mai 2012. Copyright CNES 2012 – Distribution Astrium Services / Spot Image

 

Pour Varsovie, le cours de la Vistule (souvenez-vous des inondations de mai 2010 et du rôle des satellites radar pour la cartographie rapide) est approximativement orienté nord-ouest – sud-est. L’image présentée ici, une vue oblique échantillonnée à 50 centimètres, est légèrement pivotée.

En observant attentivement ces deux images échantillonnées à 50 cm, on se fait une bonne idée de la qualité des produits Pléiades : les détails du stade, les limites des pavés au sol à gauche du stade, les voitures et les bandes blanches au sol, les limites des ombres portées. Il s'agit ici de produits images combinant la très haute résolution des images panchromatiques et la richesse des couleurs des images multispectrales.

 

Les bleus de Blanc au vert au pays de la révolution orange, sans l’armée rouge. Des cartons jaunes ?

L’équipe de France est basée à Donetsk, où elle doit disputer ses deux premiers matchs de l'Euro 2012. Premier rendez-vous lundi 11 juin à 18h contre l'Angleterre.

En avril 2007, La décision de l'UEFA (Union européenne des associations de football) de confier l'organisation de l'Euro 2012 au tandem Pologne-Ukraine avait crée la surprise.

 

Pléiades - Ukraine - Donetsk - Euro 2012 - Bleus - FranceEn Ukraine à Donetsk, le stade qui accueillera le premier match de l’équipe de France vu par le
satellite Pléiades 1A. Extrait d’une image acquise le 29 avril 2012. La résolution est réduite par
rapport à l’image originale. Copyright CNES 2012 – Distribution Astrium Services / Spot Image.

 

La quatrième image est une image du satellite Spot 5 qui date de 2002. La différence de résolution et d’orientation vous demandera un peu de gymnastique physique et intellectuelle pour comparer les deux images de Varsovie mais il est intéressant de voir l’évolution du stade et des environs en dix ans.

 

Spot 5 - Pologne - Varsovie - National stadium - Euro 2012En Pologne à Varsovie, le stade national vu par le satellite Spot 5. Extrait d’une image acquise le 11 septembre 2002. Copyright CNES 2012 – Distribution Astrium Services / Spot Image.

 

Images en mémoire dans la mémoire d’images

Pour remonter un peu plus loin dans le temps, on trouve sur Google Earth des photographies aériennes beaucoup plus anciennes. La séquence d’images disponibles correspond à des dates comprises entre 1935 et 2011, avec plusieurs dates rapprochées de 2000 à 2011 permettant de suivre l’avancement du chantier du stade.

Pour ceux qui ne s’intéressent pas seulement au football en Pologne, en voici deux extraits, avant et juste après la seconde guerre mondiale, avec une vue détaillée autour du stade et dans les quartiers les plus touchés par les bombardements. J’avais été frappé par les dégâts causés par le tremblement de Terre qui avait touché Haïti en janvier 2010. Ici, à Varsovie, rien à voir avec une catastrophe naturelle : la ville a été littéralement rasée. L’ampleur des destructions laisse sans voix… Allez sur Google Earth pour voir la totalité de la ville aux différentes dates indiquées (activez pour cela la fonction de navigation temporelle en bas de l'écran. Le curseur permet ensuite de choisir la date)

 

1935 1945
Varsovie - Google Earth - 12-1935 - Centre
Varsovie - Google Earth - 12-1945 - Centre
Varsovie - Google Earth - 12-1935 - Centre - Détail Varsovie - Google Earth - 12-1945 - Centre - Détail
Varsovie - Google Earth - 12-1935 - Zone stade Varsovie - Google Earth - 12-1945 - Zone stade

Extraits de photographies aériennes de Varsovie prises en décembre 1935 et en décembre 1945.
Illustrations obtenues à partir de copies d’écran de Google Earth. En haut, le centre de Varsovie.
Au milieu, zoom sur un des quartiers bombardés. En bas, les environs du stade.

 

En avril 1943, Hitler donne l’ordre d’anéantir le Ghetto de Varsovie où était rassemblée la population juive de Varsovie depuis le début de l’occupation allemande en septembre 1939. Le 19 avril 1943, les juifs résistent à une rafle organisée par les Nazis et lancent l'insurrection du ghetto de Varsovie. Ils y parviennent pendant près d’un mois. A la fin des combats, presque tous les survivants sont massacrés.

Vers la fin de la guerre, d’août à octobre 1944, la résistance polonaise (Armia Krajowa), sachant que Staline était hostile à l'idée d'une Pologne indépendante, s'est également soulevée lors de l'Insurrection de Varsovie. Il s'agissait de prendre le contrôle de Varsovie avant l'arrivée de l'Armée rouge. La riposte allemande fut très violente : après la capitulation des dernières poches de résistance, Hitler ordonna de raser entièrement la ville. Un article de Wikipedia précise que « Staline laissa ses troupes attendre plusieurs mois l'écrasement complet du soulèvement et la destruction de la ville avant d'y pénétrer, laissant près de 200 000 Polonais se faire massacrer, civils pour la plupart. Les troupes de l'Armée rouge finirent par libérer Varsovie le 17 janvier 1945 ».

A sa « libération », Varsovie compte dix fois moins d'habitants qu'à la veille de la seconde guerre mondiale.

 

Une parabole pour le ballon rond

Les images des stades vus par les satellites d'observation sont spectaculaires mais ce sont d'abord les satellites géostationnaires de télécommunications qui sont mis à contribution pour les grands évènements sportifs. Ces satellites sont en orbite à la verticale de l'équateur et font un tour de la Terre en 24 heures : ils restent fixes par rapport à une région donnée. c'est le perchoir idéal pour le télécommunications (et le météo...)

A titre d'illustration, pour l'Euro 2012, les canaux de communication de cinq satellites de l'opérateur Eutelsat seront utilisés par les télévisions du monde entier pour rapatrier et diffuser les images des matches. Avec des couvertures à forte puissance d'émission sur l'Europe, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Asie centrale, les satellites Eutelsat 3A,  3C, 10A,  16A et Eutelsay 33A complèteront les moyens de production des organisations détentrices des droits et les broadcasters.

L'UER, l'Union Européenne de Radiodiffusion, première association mondiale de radiodiffuseurs, a signé un contrat qui porte sur la location de cinq répéteurs additionnels sur les satellites Eutelsat 3A, 3C 10A. Ces canaux supplémentaires assureront la retransmission en direct des matchs, ainsi que le rapatriement des "temps forts" et interviews pour le compte des 85 membres de l'UER dans 56 pays d'Europe et alentours.

De son côté, Al Jazeera Sports a temporairement accru ses ressources sur la flotte Eutelsat pendant la durée de la compétition, en louant deux répéteurs additionnels sur le satellite EUTELSAT 3C, destinés à assurer la transmission du signal auprès de ses régies situées en Europe et au Moyen-Orient. C'est très différent des moyens utilisés pendant la dernière coupe du monde de rugby.

 

Eutelsat - flotte de satellites GEO - Mars 2012Flotte EutelsatPositions orbitales de la flotte de satellites géostationnaires d'Eutelsat. Crédit image : Eutelsat

 

En savoir plus :


Suggestions d'utilisations pédagogiques en classe :

  • Travail en histoire sur la seconde guerre mondiale en Pologne et le sort de la population civile.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...