Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 22:28

Il fait beau et chaud1

Cette image acquise fin septembre par le capteur MERIS du satellite Envisat montre un ciel presque totalement sans nuages au-dessus de la France.

 

ENVISAT---MERIS---France---28-09-2011---10h34.jpgExtrait d’une image acquise par Envisat le 28 septembre 2011 à 10h14 UTC. La résolution est réduite
d’un rapport 3 par rapport à l’image d’origine. Un traitement de rehaussement de contraste a été
appliqué par Planète Sciences Midi-Pyrénées. Crédit image : Agence Spatiale Européenne (ESA)

 

Depuis une quinzaine de jours, le sud de l’Europe bénéficie en effet de conditions anticycloniques, avec des températures estivales qui font un peu oublier un été décevant. Alors que le nord de la France commence à connaître les grisailles matinales caractéristiques de l’automne, après un mois de septembre particulièrement chaud, des records de chaleur sont toujours observés dans le sud au début du mois d’octobre.

Dans le sud, lundi et mardi, c’était l’été en automne, avec des températures parfois supérieures à 30°C, ce qui n’a pas été si fréquent depuis le début de l’été.

Pour Météo France, avec un excédent de température moyenne en France de 2,2°C, le mois de septembre 2011 est le plus chaud depuis 2006. Depuis le début de l’année, l'excédent atteint 1,3°C en France.

 

(1) Merci de poster un commentaire si vous parvenez à trouver cette subtile contrepèterie.

 

Un bulletin climatique qui ne s’arrose pas…

Dans le bulletin de climatologie pour le mois de septembre 2011, les experts de Météo France indiquent :

« Le mois de septembre 2011 a été remarquablement chaud et sec. Avec un déficit pluviométrique global supérieur à 40 %, ce mois s’inscrit parmi les mois de septembre les plus secs des 50 dernières années, sans être pour autant exceptionnel. Dans les années récentes, septembre 2009 (déficit de 44 %), 2004 (57 %) et 1997 (65 %) ont connu des déficits pluviométriques encore plus marqués. Depuis 30 ans, c’est toujours 1985 qui a connu le mois de septembre le plus sec.

Avec une température moyenne sur la France qui a dépassé de 2,1 °C la moyenne de référence 1971-2000, ce mois se classe aussi parmi les plus chauds depuis le début du XXème siècle, notamment après 1949 (+3,2°C) ou plus récemment 2006 (+2,7°C) ».

 

Pas de précipitation pour la pluie…

Par rapport à la normale, les cumuls de précipitations sont globalement déficitaires de 25% à 50% en France.

Le déficit dépasse 75% sur le sud-est du Massif central, le Languedoc, la vallée du Rhône dans la Drôme, la vallée de la Saône en Saône-et-Loire, localement sur la côte méditerranéenne ainsi que de l’est de la Dordogne au nord du Lot et au sud de la Corrèze. Les rares excédents supérieurs à 25% sont observés dans l’Aude, les Hautes-Pyrénées, l’Oise et la Haute-Normandie.

Les sols se sont asséchés en surface sur l’ensemble du pays au cours du mois. Sur la moitié nord, l’humidité superficielle est proche de la normale, mais le déficit peut atteindre l60% de la Champagne à l’Alsace et jusqu’à 70% sur l’ouest de la Bretagne. Sur toute la moitié sud du pays, à l’exception des Alpes et des Pyrénées, les sols très secs présentent un déficit de 50% à 70%. Sans atteindre les records de septembre 1985, ces niveaux sont parmi les plus bas des 50 dernières années.

Depuis début septembre, il y a donc peu d’eau disponible pour l'écoulement et la recharge des nappes phréatiques.

 

Septembre-2011---Ecart-precipitations.jpg

Carte extraite du bulletin climatique de Météo France pour Septembre 2011. Rapport entre le
cumul de précipitations pour septembre 2011 et les normales 1971-2000.
Crédit image : Météo France. Fond de carte : IGN.

 

Le début de l'automne et la couverture nuageuse en images avec Envisat

La série d'images suivantes provient du capteur MERIS du satellite européen ENVISAT. Elle couvre la période du septembre 2011 au octobre 2011. Elle ne sont pas parfaitement superposables car elles ne correspondent pas aux mêmes condtions de prises de vue (voir l'heure d'acquisition) mais elles donnent néanmoins une très bonne vision de l'évolution la couverture nuageuse sur la période. Cliquer sur les vignettes pour les afficher en plus grand format.

 

ENVISAT - MERIS - France - 20-09-2011 - 10h27
ENVISAT - MERIS - France - 28-09-2011 - 10h34
ENVISAT - MERIS - France - 01-10-2011 - 10h24
ENVISAT - MERIS - France - 04-10-2011 - 10h14
ENVISAT - MERIS - France - 06-10-2011 - 10h41
ENVISAT - MERIS - France - 09-10-2011 - 10h31

Série d’images acquise par Envisat depuis la fin de mois de septembre 2011. De gauche à droite et de
haut en bas : 20/09 à 10h27, 28/09 à 10h34, 01/10 à 10h24, 04/10 à 10h14, 06/10 à 10h41 et 9/10
à 10h31. Toutes les heures sont en temps universel coordonné. La résolution est réduite d’un rapport 3
par rapport à l’image d’origine. Un traitement de rehaussement de contraste a été appliqué par
Planète Sciences Midi-Pyrénées. Crédit image : Agence Spatiale Européenne (ESA)

 

En savoir plus :

Suggestions d'utilisations pédagogiques en classe :

  • Travail sur les séries de mesures en météorologie : manipulations et comparaisons de moyennes (annuelles, mensuelles), de normales, définition des écarts à la moyenne et représentation en pourcentage ou en valeur absolue. Utiliser les données concernant une station météorologique située à proximité de votre établissement scolaire ou dans votre département, disponibles par exemple sur le site de Météo France ou de l'association Infoclimat.
  • Réalisation d'une station météorologique à installer dans votre établissement scolaire. Relevé régulier des mesures de température et de précipitations et comparaison avec les données d'une station météorologique à proximité. Avec un groupe d'écoles dans plusieurs régions, mise en place d'un système d'échange de données et comparaison des résultats.
  • Comparaison des images publiées ici avec celles de satellites météorologiques géostationnaires (Meteosat 9) disponibles par exemple sur le site d'Eumetsat. Analyse plus globale de la situation météorologique sur la période et comparaison avec les bulletins de prévision de Météo France.
  • Compréhension des conditions anticycloniques et de leur influence sur l'évolution du temps.
  • Analyse en classe de plusieurs situations météorologiques typiques à partir de la lecture de cartes météo présentant les dépressions, les anticyclones et les isobares.Compréhension des représentations et de la terminologie utilisées. Si vous avez la possibilité de faire appel à un météorologue (il peut y en avoir parmi les parents d'élèves), c'est encore mieux ! Vérifiez s'il n'y a pas à proximité un membre de la SMF (Société Météorologique de France) ou de l'AMF (Anciens de Météo France) qui accepterait d'intervenir en classe. Voyez également les activités en météorologie proposées par Planète Sciences.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Gédéon - dans Météorologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...