Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 17:14

  ISS - Brasilia - 28-mai 2014 - ISS040-E-5839

La ville de Brasilia photographiée par les astronautes de l’expédition 40 de la Station Spatiale
Internationale le 28 mai 2014 à 12:48 UTC. Appareil Nikon D3S avec un téléobjectif de 800 mm.
Image ISS040-E-5839. Crédit image : NASA

 

Match décisif : qualification pour les bleus et retour à la maison pour le Nigéria

En Juin 2010, en Afrique du Sud, à Knysna, l’équipe de France avait fait la grève de l’entraînement et refusé de descendre du bus. Résultat : après leur élimination au premier tour de l'Euro 2008, les bleus avaient également été éliminés avant les phases finales de la coupe du monde.

Quatre ans plus tard, l’état d’esprit et l’enjeu sont très différents : pour les bleus, comme pour les Super Eagles du Nigeria, le match du 30 juin était décisif : il s’agssait d’atteindre les quarts de finale. A l’issue du temps réglementaire, les bleus l'ont emporté, après un match serré et tendu.

Un seul but ? Non deux... Score final : 2-0. Les français sont qualifiés. On va reprendre un demi... En quart de finale, ils affronteront l'Allemagne, venue difficilement à bout d'une équipe d'Algérie très impressionnante.

Le match France-Nigéria a eu lieu dans le stade Mané Garrincha : construit en 1974, il a fait l’objet de rénovations importantes entre 2010 et 2013. Comme tous les stades accueillant des stades du Mondial 2014, des images prises par le satellite Pléiades récemment ou pendant les travaux ont été publiées sur le site d’Airbus Defence and Space.

En voici un exemple avec une vue du quartier où est situé le stade Mané Garrincha :

 

Pleiades - Brésil - Brasilia - Mané Garrincha - 13-03-201  Brasilia et le stade Mané Garrincha vus par le satellite Pléiades en mars 2013.
Copyright CNES – Distribution Airbus Defence and Space / Spot Image

 

Un nouveau stade dans une ville nouvelle

En fait, à Brasilia, il n’y a pas que le stade qui est nouveau. Toute la ville est très récente : décidée à la fin des années 50, elle a été construite en un temps record au début des années 60.

Décidée en 1956 par le Président Juscelino Kubitschek, la création d'une nouvelle capitale à l'intérieur du Brésil devait mettre fin à la rivalité entre Rio de Janeiro, capitale politique et culturelle, et São Paulo, capitale économique et permettre de mieux développer l’activité et la population en dehors des zones côtières.

A partir d’un projet initial imaginé par les architectes Oscar Niemeyer et Lucio Costa, les bases de la ville et les premiers bâtiments sont construits au pas de charge avant une inauguration en avril 1960.

Les images qui suivent sont des images prises par les satellites d’observation couvrant un large champ montrant la ville dans son ensemble, son architecture étonnante avec une forme d’avion ou de papillon.

 

ASTER - Brasilia - 19-10-2005

Image de la ville de Brasilia prise par ASTER le 19 octobre 2005. L’image couvre une zone
d’environ 31 km sur 26 km. Crédit image : NASA

 

Sur ces images, on voit très bien la forme symétrique de la ville, organisée autour des deux axes principaux perpendiculaires l’Eixo monumental et l’Eixo Rodoviário. A l’est, c’est le lac Paranoá, un lac artificiel crée en même temps que la ville pour rafraîchir l’air en hiver. De la fraîcheur, les bleus en auront beaucoup besoin face à l'Allemagne.

La structure de la ville est également bien visible sur les images prises la nuit, à nouveau par les astronautes de l’ISS, ceux de l’expédition 26 :

 

ISS - Brasilila - by night - par satellite - ISS026-E-16368

Brasilia by night photographiée par les astronautes de l’expédition 26 de la Station Spatiale
Internationale le 8 janvier 2011. Image ISS040-E-5839. Nikon D3S avec un téléobjectif de 180 mm.
Crédit image : NASA

 

A un peu plus de 1100 mètres d’altitude, Brasilia est à environ 1150 km de Rio de Janeiro, 1015 km de São Paulo, 1530 km de Salvador et 3 430 km de Manaus.

Avec 2,6 millions d’habitants, Brasilia est aujourd’hui la quatrième ville du Brésil : on est loin du plan pilote, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1987, qui tablait sur 500000 personnes et des villes satellites autour de Brasilia.

 

En savoir plus :

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...