Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 15:58

 

Bormes-les-Mimosas - Incendie - satellite - Pleiades - 27 juillet 2017 - CNES - Airbus DS - Copernicus - observation de la Terre

Paysage dévasté à Bormes-les-Mimosas : la forêt et la végétation brûlée vues par
le satellite Pleiades. Image acquise le 27 juillet 2017.
Copyright CNES – Distribution Airbus DS

 

Dernièrement, sur le blog Un autre regard sur la Terre, il a beaucoup été question d’ouragans et de tempêtes tropicales avec Harvey, Irma et José.

L’été a également été très chaud sur le front des incendies, en Europe et ailleurs dans le monde. Les pompiers ont été fortement mobilisés et ont parfois payé un prix fort pour lutter contre des feux, souvent le résultat de négligence ou parfois d’actes criminels.

En guise de rétrospective et sans exhaustivité, voici quelques exemples de feux qui m’ont paru emblématique et dont ont été témoins les satellites d’observation. Je les ai classés par ordre chronologique.

 

Début d’été meurtrier au Portugal

Le ton est donné  avant le solstice d’été, avec un dramatique incendie dans la région de Pedrograo Grande au Portugal

Une séquence d’images de l’instrument MODIS embarqué sur les satellites Aqua et Terra permet de suivre l’évolution de la catastrophe entre le 17 et le 23 juin 2017.

 

Wild fire - Portugal - June 2017 - Incendies - Juin - Pedrogao Grande - MODIS - Aqua - Terra - NASA - rapid response

Les incendies du mois de juin dans la région de Pedrogao Grande au Portugal :
série d’images acquises par l’instrument MODIS des satellites Aqua et Terra entre le 17 et le 23 juin 2017. Crédit image : NASA / MODIS rapid response. Infographie : Gédéon

 

Les images sont représentées ici avec une composition colorée mettant à la fois en évidence les incendies actifs et les zones brûlées. Elle combine les canaux 7, 2 et 1 de l’instrument MODIS, respectivement représentées en rouge, vert et bleu sur votre écran. Je vous renvoie à d’autres articles du blog Un autre regard sur la Terre pour des explications plus détaillées de l’intérêt de cette composition colorée.

Les trois images suivantes, provenant toujours de l’instrument MODIS, donnent une vision plus globale des zones affectées par les incendies. Mon illustration s’arrête au 17 août mais, malheureusement, d’autres incendies se sont déclarés depuis.

 

Les incendies de l’été 2017 au Portugal : série d’images acquises
par l’instrument MODIS des satellites Aqua et Terra entre le 12 juin et le 17 août 2017.
Crédit image : NASA / MODIS rapid response. Infographie : Gédéon

 

 

Nuées ardentes à Pompéi ? Non, des incendies autour du Vésuve…

Après le Portugal, l’Italie…Comme les autres régions méditerranéennes, l’Italie est particulièrement exposée au risque d’incendie et la DPC est mobilisée chaque été.

C’est le 12 juillet que s’est déclenché un feu sur les versants du Vésuve à côté de Naples. Un autre incendie a touché la magnifique côte amalfitaine.

Voici une image acquise par le satellite Sentinel-2B le 12 juillet 2017 au moment de l’incendie. Je vous présente quatre différentes combinaisons de bandes spectrales mettant en évidence différents aspects de l’incendie.

 

Les incendies du Vésuve et de la côte amalfitaine : 4 compositions colorées d’un extrait d’une
image acquise par le satellite Sentinel-2B le 12 juillet 2017 à 9h50 UTC.
Crédit image : ESA / Copernicus / Commission européenne

 

 

De haut en bas, les quatre images correspondent aux couleurs naturelles (canaux 4, 3 et 2), aux fausses couleurs infrarouge (canaux 8, 4 et 3), à l’infrarouge court ou SWIR (canaux 12, 8 et 4) et aux fausses couleurs urbaines (canaux 12, 11 et 4).

En 79 après J.-C., l’éruption explosive du Vésuve a entraîné la destruction des villes de Pompéi et d’Herculanum. Ici, il s’agit bien d’un incendie et non d’une éruption du volcan : la dernière remonte à 1944. Les forêts couvrant les versants du Vésuve et faisant partie du Parc National du Vésuve ont été détruites par les flammes.

Une autre image satellite, acquise la nuit par l’instrument VIIRS du satellite Suomi NPP donne une idée de la catastrophe : alors que ces zones boisées non éclairées paraissent obscures en temps normal, une image acquise dans la nuit du 12 juillet montre les flancs du Vésuve éclaires par l’intensité des flammes.

 

Vésuve - Incendie - Wild fire - Juillet 2017 - image nocturne - satellite - Suomi NPP - VIIRS - NASA - July 2017 - Night image

Deux images de Naples et du Vésuve acquises pendant la nuit par l’instrument VIIRS du satellite Suomi NPP. A gauche, image du 9 juillet avant l’incendie. A droite image du 12 juillet pendant l’incendie.
Crédit image : NASA

 

Cela se corse

Inutile d’aller très loin pour constater d’autres dégâts d’un incendie : il s’est déclenché le lundi 24 juillet au matin au nord de la Corse près des commune de Biguglia et Olmeta-di-Tuda.

L’illustration suivante est un extrait d’image acquise par le satellite Sentinel-2A le 5 août 2017. Ici aussi, la représentation colorée utilisant le canal proche infrarouge montre comment l’imagerie satellite permet de délimiter les zones parcourues par les flammes : elles apparaissent en noir sur l’image alors que la végétation active est rouge. Plus de 2000 hectares sont partis en fumée.

 

Corse - Incendie - été 2017 - Satellite - Sentinel-2 - Copernicus - surfaces brûlées - Burnt scars
Corse - Incendie - été 2017 - Satellite - Sentinel-2 - Copernicus - surfaces brûlées - Burnt scars - Proche infrarouge - chlorophylle - Index de végétation

Les dégâts de l’incendie de Biguglia et d’Olmeta-di-Tuda vus le 5 août 2017 à 10h20 UTC par le
satellite Sentinel-2A. En haut, représentation en couleurs naturelles. En bas, représentation
utilisant le canal proche infra-rouge.  Crédit image : ESA / Copernicus / Commission européenne

 

De manière générale, à cause de la sécheresse et des températures élevées, le sud-est de la France a vécu un été particulièrement dramatique avec de nombreux incendies.

L’image au début de cet article a été prise par le satellite Pleiades le 27 juillet 2017 : elle montre les dégâts causés par le feu à proximité de Bormes les Mimosas. En voici deux extraits en pleine résolution qui illustrent l’impressionnant travail des pompiers pour protéger les habitations.

 

A Bormes-les-Mimosas, la forêt et la végétation brûlée vues par
le satellite Pleiades. Deux extraits d’une image acquise le 27 juillet 2017.
Copyright CNES – Distribution Airbus DS

 

 

Au Groënland aussi…

Le Groënland a également connu un incendie de longue durée pendant l’été.

Détecté le 31 juillet par l’instrument MODIS des satellites Aqua et Terra, l’incendie s’est déclenché à 150 km au nord-est de Sisimiut. Les panaches de fumée sont visibles à partir du 1er août jusqu’au 16 août.

Avec un été sec, un tel incendie n’est pas inhabituel mais les premières analyses des images MODIS montrent que 2017 est une année exceptionnelle avec un nombre record de départ de feux.

 

Groënland - Incendie - satellite - Sentinel-2 - Copernicus
Groënland - Incendie - satellite - Sentinel-2 - Copernicus - Proche infrarouge - glacier - Greenland

Image en couleurs naturelles et version en champ plus large avec le canal proche infrarouge
de l’incendie au Groënland. Image acquise par le satellite Sentinel-2A le 8 août 2017.
Crédit image : ESA / Copernicus / Commission européenne

 

 

Un été chargé pour le service Copernicus de cartographie d’urgence

L’été a donc été très chargé pour les équipes du service européen de cartographie rapide de Copernicus (Copernicus Emergency Mapping Service) :

 

Emergency Management Service - Activation - service de cartographie d'urgence - Copernicus juin 2017 - septembre 2017 - European Commisison - Commission européenne - Cartographie rapide

Les activations du service de cartographie d'urgence de Copernicus entre juin et septembre 2017.
Crédit image : Copernicus / Commission européenne / Emergency Management Service

 

La première activation du mois de juin est l’incendie dramatique au Portugal. La dernière activation a eu lieu vendredi 29 septembre pour le feu de la région Castille-et-León en Espagne.

Il y a eu 21 activations pour des feux entre début juin et fin septembre 2017, soit plus de 50% de 41 activations depuis le début du mois de juin.

Au total, il y a déjà eu 50 activations depuis le 1er janvier 2017 (9 mois), à comparer à 34 pour les douze mois de l’année 2016. Pour mémoire, il y avait eu 31 activations en 2015, 45 en 2014 et 36 en 2013. Je ne comptabilise pas ici les activations « non urgentes ».

Le service Copernicus, qui avait été préfiguré par le programm européen SAFER, est opérationnel depuis le 1er avril 2012.

 

Feux à volonté : partout dans le monde

Grèce, Espagne, Etats-Unis, Canada : il y a eu cet été de nombreux autres incendies de végétation dans l’hémisphère nord. Voici une dernière image montrant la situation en Sibérie, toujours le 8 août 2017.

 

Sibérie - Siberia - Wild fires - Summer 2017 - MODIS - NASA - Smoke - Incendies

Les incendies de l’été 2017 en Sibérie : extrait d’une image acquise par l’instrument
MODIS du satellite Terra le 8 août 2017. Crédit image : NASA / LANCE / MODIS Rapid Response

 

 

En savoir plus :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...