Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 00:34

 

Explosion - Falcon 9 - SpaceX - AMOS-6 - Accident - Cap Canaveral - septembre 2016 - static fire test - destruction lanceur -

Explosion de la fusée Falcon 9 et destruction du satellite AMOS-6 pendant un test statique précédent le lancement. Extraits d’une vidéo publiée sur Youtube. Crédit image : USLaunchReport.com. Montage : Gédéon

 

A Cape Canaveral, l’explosion d’une fusée Falcon 9 pendant un essai statique rappelle qu’une campagne de lancement n’est jamais une opération de routine.

Il y a quelques jours, après le nouveau succès d'Ariane 5, plusieurs curieux d'espace constataient avec regret que les lancements, "devenus sans suspense et routiniers", n'étaient pas très médiatisés. Cet accident confirme que les activités spatiales en général et l'accès à l'espace en particulier ne sont jamais une routine.

La société SpaceX, dirigée par Elon Musk, était en train de procéder à un test statique avant un lancement effectif programmée pour le samedi 3 septembre 2016. Cette procédure faire partie de la chronologie normale de préparation au lancement chez SpaceX.

L’explosion a eu lieu sur le Space Launch Complex 40 à 9:07 heures du matin en heure locale, soit 15:07 heures en France. Ce site de lancement de la Cape Canaveral Air Force Station est utilisé régulièrement par SpaceX. Personne n'a été blessé, le pas de tir étant évacué pendant ce test.

Les images permettent de voir que l'origine de l'accident est au niveau de l'étage supérieur du lanceur mais aucune information sur la "cause racine" n'a encore été communiquée par SpaceX. L'explosion s'est produite alors que les équipes de lancement procédaient au remplissage des ergols.

 

La vidéo montrant l’explosion de la fusée Falcon 9 de la société SpaceX le 1er septembre 2016.
Les premières flammes sont visible à partir du time code 1'10. La coiffe et la charge utile retombent
vers 1'20. Crédit image : USLaunchReport.com

 

La première déclaration officielle de SpaceX, publiée à 10:22 AM EDT et mise à jour à 1:28 PM EDT, est la suivante :

"SpaceX can confirm that in preparation for today’s static fire, there was an anomaly on the pad resulting in the loss of the vehicle and its payload. Per standard procedure, the pad was clear and there were no injuries.

Quelques heures après l’explosion, Elon Musk a twitté ce message laconique, mentionnant le voisinage du réservoir d'oxygène de l'étage supérieur :

 

Elon Musk - Tweet - Explosion Facon 9 - SpaceX - Cap Canaveral - Septembre 2016 - AMOS-6 - Assurance - static fire - @elonmusk

Copie d’écran du tweet posté par Elon Musk après la destruction de la
fusée Falcon 9 et du satellite AMOS-6

 

AMOS DOLOROSO : satellite perdu

La fusée Falcon 9 devait mettre en orbite le satellite de télécommunications AMOS-6, appartenant à de l'opérateur israélien Spacecom Ltd. AMOS-6, installé dans la coiffe du lanceur pour cet essai, a été complètement détruit. L’image de droite de la première illustration de ce texte montre la coiffe en flammes retomber au sol.

 

Les amis d’AMOS

Spacecom avait signé un contrat de fourniture de capacité pour de l’Internet à haut débit avec Facebook (dans le cadre du programme « Internet.org » lancé par Marc Zuckerberg) et avec Eutelsat.

La perte d'Amos-6 n'arrange pas les affaires de Spacecom : Amos-5 a été perdu en décembre 2015 (panne totale) et l'opérateur israélien devait être racheté pour 285 millions de dollars par la société chinoise Xinwei Technology Group. La vente était néanmoins conditionnée par le lancement réussi d'Amos-6.

C'est raté : Il n'y a pas eu de lancement mais AMOS-6 est détruit...

 

Manque d'assurance

Selon le journaliste Peter de Selding (Spacenews), la destruction du satellite AMOS-6 pourrait soulever un problème de prise en charge par l'assurance : la couverture "Launch + 1 year operation" est déclenchée par la mise à feu intentionnelle de la fusée. Ce n'était pas le cas pour cet essai statique. Pour les opérations avant le lancement, c'est une assurance "marine cargo" qui était souscrite pour AMOS-6. J'espère que le client était bien couvert.

 

Tweet - Peter de Selding - Spacenews - Falcon 9 - perte AMOS-6 - Spacecom - explosion - assurance - cargo

Série de messages twitter postés par Peter de Selding (Spacenews) au sujet du contrat d'assurance
du satellite AMOS-6 et des pertes pour Facebook et Eutelsat. 

 

Conséquences en série

Au delà de la destruction du satellite AMOS-6, une cascade de conséquences pourrait affecter d'autres opérateurs de satellites de communication qui avaient réservé des créneaux de lancements. Mais ce sont d'abord les opérations de SpaceX qui vont être affectées dans les semaines et les mois qui viennent.

L'enquête pour comprendre les causes de l'incident prendra du temps. Cela dépendra aussi des dégâts causés au pas de tir SLC 40. Les accidents au sol, impliquant le pas de tir, sont très rares.

SpaceX a normalement accès à deux autres pas de tir, le SLC 39 de Cape Canaveral (acheté par SpaceX en 2014) et la base Vandenberg en Californie. Cette dernière n'est pas adaptée aux lancements de satellites géostationnaires. Et le SLC39 ? Il est actuellement en travaux, justement pour accueillir les lanceurs Falcon 9 et Falcon 9 Heavy.

Le retour en vol dépendra aussi de l'origine de la cause racine de l'accident, au niveau du lanceur ou au niveau du pas de tir, et quelles modifications seront nécessaires.

Dans tous les cas, cela risque fort de mettre en cause la tenue du calendrier prévisonnel de lancement de SpaceX, calendrier déjà très tendu d'ici la fin de l'année : neuf lancements étaient programmés avant janvier 2017, dont six en Floride.

Les clients ne pourront même pas faire appel aux autres opérateurs de lancement : le manifeste d'Arianespace est également plein à craquer (pas de créneau avant 2018) et la fusée Proton a connu récemment des problèmes de performances qui retardent également son programme de lancements.

 

The Show Musk Go On

Le 28 juin 2015, au cours la mission CRS-7 destinée au ravitaillement de l’ISS, la destruction d’une autre fusée Falcon 9 (dans une précédente version) avait entraîné un arrêt des lancements pendant 6 mois et des modifications de design avaient été nécessaires.

Il va être intéressant de voir si la perte d’AMOS-6 entraîne aussi des modifications de la procédure de lancement et notamment de ce test statique avec le satellite installé en haut du lanceur.

 

Tesla, Paypal, SpaceX : l'entrepreneur qui va changer le monde

Si vous voulez en savoir plus sur la génèse de SpaceX, Tesla et Solarcity, je vous recommande vivement de lire la biographie d'Elon Musk écrite par le journaliste Ashlee Vance. Elle a été traduite en français.

C'est un gros pavé mais c'est passionnant : l'auteur brosse le portrait d'un entrepreneur qui veut changer le monde. Notamment, en réduisant la dépendance aux hydrocarbures. Ce n'est vraiment pas une hagiographie. La détermination et la ténacité, la vision à long terme du fondateur de SpaceX sont impressionnantes, tout comme sa capacité à s'entourer des meilleurs, même s'il s'en sépare parfois brutalement. Qui s'en étonnera ? Le personnage n'est pas toujours présenté comme très sympathique. On ne rêve pas forcément de travailler pour lui...

 

Premier étage de seconde main

Le livre a été écrit à une période où, malgré les aléas, tout ce qu'Elon Musk entreprend semble finir par réussir.

Malgré le confirmation de la décision de l'opérateur SES d'utiliser une fusée Falcon 9 équipée d'une première étage d'occasion (récupéré après un premier lancement), le printemps et l'été 2016 n'auront pas été très souriants à notre super-entrepreneur...

En dépit de la série de lancements réussis, avec la récupération en douceur du premier étage de la fusée (le dernier deux semaines avant l"accident du 1er septembre), la mort d'un conducteur de Tesla Model S mettant en cause la fonction Autopilot et l'incendie récent d'une autre Tesla Model S pendant un essai par un acheteur potentiel peuvent écorner l'image de Tesla.

C'est à relativiser quand on connaît les manipulations qu'on pu faire des constructeurs comme Volkswagen sans que leur image auprès des fidèles de la marque n'en souffre réellement.

 
Tesla unveils Model 3 - Elon Musk - Présentation Model 3 - Transition énergétique - Voiture électrique - Réchauffement climatique - Santé

"Tesla unveils Model 3" : avez-vous déjà vu un constructeur automobile présenter sa nouvelle voiture
de cette manière ? Greenwashing ou réelle vsion long terme ? Extrait de la vidéo de la
présentation du nouveau modèle de Tesla le 31 mars 2016. Crédit : Tesla

 

Cash test

Mais, en restant dans le domaine des fusées et de la combustion, c'est surtout la propension de Tesla et Solarcity à "brûler du cash" (3 milliards en deux ans) qui inquiètent les investisseurs et la bourse.

Avec les difficultés actuelles, le projet d'Elon Musk, aller sur Mars, va peut-être devoir attendre un peu... Par contre, on peut parier que sa détermination et sa capacité à rebondir restent intactes.

A suivre !

 

SpaceX - barge - Landing - First stage - Of course I still love you - Falcon 9 - Drone ship

"Of course I still love you". Are you sure? Crédit image : SpaceX
 

 

En savoir plus :

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...