Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 15:44

 

Incendies Marseille Vitrolles Etang de Berre - Les Pennes-Mirabeau - Août 2016 - Station Spatiale Internationale - ISS - Fire - Roscosmos - Oleg SkripochkaIncendies - Marseille Vitrolles Fos Les Pennes-Mirabeau - étang de Berre - International Space Station - ISS - Roscosmos - Oleg Skripochka-

L’incendie de Marseille photographié par le cosmonaute Oleg Skripochka depuis l’ISS.
Photographies prises le mercredi 10 août 2016 à 15:45 UTC.
Crédit image : Roscomos

 

Ces photographies spectaculaires ont été prises le 10 août 2016  depuis la Station Spatiale Internationale par le cosmonaute russe Oleg Skripochka avec un Nikon D800E équipé d’un téléobjectif de 400 mm. Elles montrent les gigantesques panaches de fumée tout près de la ville de Marseille. Les photos ont été publiées par l’agence russe Roscomos sur son compte flickr.

 

Pas de vacances pour les pompiers européens

Il a beaucoup plus en juin mais, en août, la végétation du sud-est de la France souffre malgré tout de sécheresse et le vent favorise accentue la gravité des feux.

Conséquence : plusieurs pays européens connaissent des incendies importants depuis le début du mois d’août.

 

Pluie de cendres autour de Marseille

Les incendies qui se sont déclenchés dans l’après-midi du mercredi 10 août 2016 au nord-ouest de Marseille ont été très violents : attisés par un fort mistral, ils ont détruit au total 3300 hectares de végétation sur les communes de Rognac, Vitrolles, Istres, Les Pennes-Mirabeau et Fos-sur-mer, aux abords de l’étang de Berre. 800 pompiers sont parvenus à le fixer dans la journée de jeudi, avec l’aide de cinq Canadair, de Trackers et d’un hélicoptère. Dans la nuit, on a craint que le feu incontrôlable n’atteigne les quartiers Nord de Marseille. Les opérations de « noyage » des braises se sont poursuivies jusqu’à vendredi.

L’importance du panache de fumée est également illustrée par cette image prise par le satellite Aqua le 10 août 2016. Malgré son nom, Aqua n’éteint pas les feux : c’est un satellite météorologique qui permet de voir des détails au sol de quelques centaines de mètres.

 

Incendies - Marseille - Vitrolles - Les Pennes Mirabeau - Août 2016 - Satellite - Aqua - MODIS - NASA - Worldview

L’impressionnant panache de fumée de l’incendie de Marseille et Vitrolles vu par l’instrument MODIS
du satellite Aqua le 10 août 2016 en début d’après-midi. Crédit image : NASA Worldview

 

3 personnes ont été blessées et plusieurs habitations, un restaurant, une école et un garage ont été détruits ou endommagés. Des milliers de personnes ont été évacuées.

La présence de plusieurs foyers autour de l’étang de Berre laisse penser que ces incendies sont d’origine criminelle.

 

Accalmie au Portugal

Le Portugal fait également face depuis une semaine à plusieurs grands incendies dans le nord du pays. Grâce à des conditions météorologiques plus favorables, le pays connaît depuis vendredi 12 août une relative accalmie, laissant un peu de répit aux 1500 pompiers engagés. Deux avions bombardiers d’eau prêtés par la Russie devaient arriver samedi en renfort. Ils complètent les avions mis à disposition par l’Espagne, le Maroc et l’Italie.

 

Incendies - Portugal - Août 2016 - EU Civil protection mechanism - Terra - MODIS - satellite d'observation - Fumée - Fire - Smoke - NASA - Worldview

L’évolution des feux au Portugal entre le 10 et le 12 août 2016. Série d’images acquise par
l’instrument MODIS du satellite Terra. Crédit image : NASA Worldview

 

Sur l’île de Madère, les incendies ont démarré le 6 août 2016, touchant les zones boisées et résidentielles de Camara de Lobos, Ribeira Brava, Ponto do Sol, Calheta. La capitale Funchal a également été touchée à partir du 8 août.

 

Incendie - Madeira - Madère - Funchal - Portugal - Août 2016 - MODIS - Terra - Satellite - NASA - Worldview - Earth observationIncendie - Madeira - Madère - Funchal - Portugal - Août 2016 - MODIS - Terra - Satellite - NASA - Worldview - Earth observation - 721 - Proche infrarouge - Chlorophylle - Zones brûlées

L’incendie de Madère vu par le satellite Terra le 10 août 2016. En haut, représentation en couleurs
naturelles. En bas, composition colorée combinant les canaux 7, 2 et 1 mettant en évidence
la végétation brûlée. Crédit image : NASA Worldview

 

Près de mille personnes ont été évacuées et il y a eu au moins trois personnes tuées.

 

Incendies - île de Madère - Août 2016 - Madeira - Funchal - satellite - Landsat 8 - OLI - USGS

Les dégâts de l’incendie qui a touché l’île de Madère et Funchal vus par l’instrument OLI du satellite
Landsat 8 le 11 août 2016. Composition colorée dite « natural colors » mettant en évidence
la végétation brûlée. Crédit image : USGS / Earth Explorer

 

Copernicus en action : le service de cartographie d'urgence

Le gouvernement a fait appel au mécanisme européen de protection civile. Le service de cartographie rapide (Emergency Mapping Service) du programme Copernicus a été activé par les autorités portugaises. La zone d’intérêt couvre les environs de la ville de Funchal et la côté sud-est de Calheta. Ce travail de cartographie rapide est destiné à aider les pompiers et les services de secours luttant contre les incendies et à fournir des premières estimations des dégâts.

L’illustration suivante est un exemple de carte des dégâts produite par le service Copernicus.

 

Copernicus - Emergency Mapping Service - EMS - Union Européenne - Grading map - cartographie rapide - Madeira - Madère - Funchal - Pléiades - SPOT 6 - GMES - Wild fires - activation - EU Civil protection

Exemple de carte de situation produite le 12 août 2016 par le service de cartographie d’urgence
(Emergency Mapping Service) du programme européen Copernicus.
Crédit image : Union Européenne

 

Le travail de cartographie rapide est effectuée en comparant une image de référence montrant la situation avant l’incendie (il s’agit ici d’une image acquise par le satellite Pléiades-1B le 17 juillet 2015, à peu près à la même époque pour faciliter l’analyse de la végétation) et une image acquise juste après le feu (c’est le satellite SPOT 6 qui a fourni cette image le 12 août 2016 à 11:23 UTC). Sont également superposées des données vectorielles OpenStretMap.

La carte a été réalisée par la société allemande GAF AG et publiée par la société italienne e-GEOS qui opère le service pour le compte de l’Union Européenne.

 

Inquiétude en Espagne

Contrairement au Portugal, la situation semble s’aggraver en Espagne. Une quinzaine d’incendies, dont l’origine semble également criminelle, se sont déclenchés en Galice, au nord-ouest du Pays, notamment près de la ville d’Arbo. Des engins incendiaires ont été découverts sur place. Certains feux menacent des habitations. Ils sont contrôlés mais pas encore éteints.

 

En savoir plus :

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...