Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 10:39

Calendrier spatial et astronomique - Avril 2015 - Gagarine - Rayleigh - Space Shuttle - 25 ans d'Hubble - Pouvoir séparateur des instruments d'observation - Résolution des satellites

Le calendrier spatial et astronomique du mois d’avril 2015. Infographie réalisée par
Gédéon à partir d’une image de Moscou prise par le cosmonaute Oleg Artemyev
à bord de la Station Spatiale Internationale

 

Moscow by night

Avril… Quelle date anniversaire ? Difficile de ne pas penser au premier homme dans l’espace : Youri Gagarine qui est devenu le premier homme à aller dans l’espace en effectuant les premières orbites autour de la Terre le 12 avril 1961.

J’ai donc naturellement choisi une image de la ville de Moscou photographiée la nuit par Oleg Artemyev à bord de la Station Spatiale Internationale.

 

Tsoup populaire

A proximité, il y a  au moins deux lieux mythiques pour les passionnés d’espace : la Cité des étoiles et la salle de contrôle du Tsoup (TsentrUpravleniya Poliotom) à Korolev (anciennement Kaliningrad) à 10 km au nord-est de Moscou.

Je vous renvoie à un article que j’avais publié sur ce blog à l’occasion du cinquantième anniversaire du vol historique de Youri Gagarine.

Parmi les autres dates clés du spatial, on peut également retenir en avril :

  • 1er avril 1960 : première photo d'un satellite météorologique (TIROS-1).
  • 9 avril 1968 : la 1ère fusée-sonde Véronique décolle depuis la base spatiale de Kourou. Le 14 avril, un arrêté ministériel confirme la création d’une nouvelle base spatiale à Kourou en  Guyane française.
  • 19 avril 1971 : lancement de la première station spatiale habitée, Saliout-1, par l'Union soviétique.
  • 12 avril 1981 : 20 ans après Gagarine, premier décollage de la navette spatiale Columbia.
  • 25 avril 1990 : lancement du télescope spatial Hubble, qui fête ses 25 ans en orbite cette année.
  • 28 avril 2001 : Dennis Tito devient le premier touriste de l'espace.

 

321… Les lancements dans le monde en mars 2015

 

Calendier des lancements - Mars 2015 - Fusées - Satellites - Record - Launch record

La liste des lancements effectués dans le monde en mars 2015.
Un mois très riche...

 

A propos de lancements, le mois de mars 2015 a été particulièrement riche avec, à mon avis, potentiellement un mois record de fusées lancées pour 2015 :

  • 2 mars, 1:25 UTC : Mise en orbite des satellites Flock 1b-21 et Flock 1b-22 à partir du module Kibo de l’ISS.
  • 2 mars, 3:50 UTC, Cap Canaveral : lancement des satellites géostationnaires de télécommunication ABS-3A et Eutelsat 115 West B par une fusée Falcon 9 v1.1.
  • Du 2 au 5 mars : mise en orbite de 12 satellites (8 de la constellation Flock 1b, TechEdSAt-4, GEARRSat, MicroMAS, LambdatSat) à partir du module Kibo de l’ISS.
  • 13 mars, 2:44 UTC, Cap Canaveral : lancement des 4 satellites MMS 1, MMS 2, MMS 3 et MMS 4 par une fusée Atlas V 421. La mission MMS (Magnetospheric Multiscale Mission) de la NASA est constituée de 4 satellites de 1250 kg volant en formation en configuration tétrahèdrique. Leur mission est l’étude de la magnétosphère terrestre.
  • 18 mars, 22:05 UTC, Baikonour : lancement du satellite géostationnaires Express AM-7 par une fusée Proton-M / Briz-M.
  • 25 mars, 18:36 UTC, Cap Canaveral : lancement et mise en orbite du satellite GPS IIF-9 de l’US Air Force par une fusée Delta 4.
  • 25 mars, 22:08 UTC, Yasny (Russie) : Lancement d’une fusée Dnepr emportant le satellite d’observation de la Terre Kompsat-3A pour la Corée du Sud. Kompsat-3A fabriqué par le KARI (Korea Aerospace Research Institute).
  • 26 mars, 1:21 UTC, Tanegashima Space Center (Japon) : lancement d’une fusée H-IIA emportant le satellite d’observation militaire IGS Optical 5 (Information Gathering Satellites) vers une orbite basse.
  • 27 mars, 19:43 UTC, Baikonour : lancement de la mission Soyouz TMA-16M. A bord, pour une mission longue durée à bord de la Station Spatiale Internationale, Guennadi Padalka (Russie), Mikhaïl Kornienko (Russie), Scott Kelly (États-Unis).
  • 27 mars, 21h46 UTC, Centre Spatial Guyanais (Sinnamary) : lancement de la onzième fusée Soyouz (VS11) depuis le Centre Spatial Guyanais. Elle a mis sur orbite deux nouveaux satellites (« Adam » et « Anastasia ») de la constellation Galileo.
  • Samedi 28 mars, 11h49 UTC, Satish Dhawan Space Center (Sriharikota, Inde) : lancement de la fusée indienne PSLV emportant le satellite IRNSS-1D, un satellite géostationnaire du système de navigation indien.
  • 30 mars, 13:52 UTC, Xichang : lancement d’une fusée Long Marche 3C et mise en orbite du satellite BeiDou 3-I1-S. Ce satellite fait partie de la constellation constituant le système de navigation global BDS (BeiDou Navigation Satellite System).
  • 31 mars, 13:48 UTC, Plesetsk : lancement d’une fusée Rockot et mise en orbite de 3 satellites de télécommunication Gonets-M et d’un satellite militaire.

 

SpaceX - Lancement mars 2015 - Cap Canaveral - Satellites électriques - ABS-3A - Eutelsat 115 West B - Falcon 9 v1.1

Cap Canaveral, 2 mars 2015 : décollage de nuit d'une fusée Falcon 9 v1.1 emportant les satellites géostationnaires de télécommunication ABS-3A et Eutelsat 115 West B.
Crédit image : SpaceX

 

La formule de mois : la diffraction de Rayleigh, le pouvoir séparateur des instruments optiques et la résolution des satellites d’observation

La lumière passant par l'ouverture d’un instrument optique subit une diffraction. Cette diffraction est un des principaux phénomènes  qui  limite le pouvoir de résolution des instruments optiques : un objet ponctuel donne une image « floue », appelée tache de diffraction. Quand deux objets sont très proches, par rapport à la taille des tâches de diffraction, ils se chevauchent et deviennent impossible à distinguer.

D’autres caractéristiques des instruments d’observation influencent la qualité et la finesse des observations mais la diffraction de Rayleigh est un élément très dimensionnant de ce qu’on appelle globalement la fonction de transfert de modulation, la capacité d’un télescope ou d’un appareil photographique à restituer des variations spatiales rapides du contraste (passage du blanc ou noir restitués par l’instrument par des variations de niveaux de gris).

Pour un instrument optique dont l'ouverture a un diamètre D observant à une longueur d’onde λ, le pouvoir de résolution maximal (q), exprimé en radians, est :

q = 1,22λ/D

Si c’est instrument est embarqué sur un satellite en orbite à une altitude de h kilomètres au-dessus de la Terre, il ne pourra pas discerner des détails dont la taille est inférieure à :

r = 1,22λlh/D

Comme d’habitude, je vous conseille d’exprimer toutes les valeurs en unités du système international (le mètre en l’occurrence). Pratiquement, il suffit que la longueur d’onde, l’ouverture du télescope et l’altitude du satellite soient exprimées dans la même unité.

Le physicien anglais John William Strutt, alias Lord Rayleigh (1842-1919), prix nobel de physique en 1904, qui a beaucoup travaillé sur l’optique et la diffraction de la lumière, a donné son nom au critère de Rayleigh.

Un autre article du blog Un autre regard sur la Terre aborde de manière plus détaillée la question de la résolution des satellites d’observation.

 

Amélioration du pouvoir séparateur des téléscopes spatiaux - Exemple dans l'infrarouge - IRAS - Spitzer - ISO - Herschel

Evolution du pouvoir séparateur des télescopes spatiaux. Exemple des instruments infrarouge
(IRAS, ISO, Spitzer, Herschel). Illustration fournie par Vincent Minier (CEA)

 

En savoir plus :

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Un autre regard sur la Terre
  • Un autre regard sur la Terre
  • : Les satellites d'observation de la Terre au service de l'environnement : images et exemples dans les domaines de l'environnement, la gestion des risques, l'agriculture et la changement climatique. Et aussi, un peu d'espace et d'astronomie, chaque fois que cela suscite questions et curiosité...
  • Contact

A Propos De L'auteur

  • Gédéon
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre.
Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées
  • Ingénieur dans le domaine de l'observation de la Terre. Bénévole de l'association Planète Sciences Midi-Pyrénées

Rechercher

En Savoir Plus Sur Ce Blog...